Vic Swanson, Tome 3 : Sens interdit de Alex Ferder



Vic Swanson, 
Tome 3 : Sens interdit
de Alex Ferder

Éditions Alter Real

Sortie le 30 mai 2022
Format broché / 335 pages / 22 €


Présentation de l'éditeur :

Ces derniers temps, tout part en vrille dans ma vie. Entre un tigre récalcitrant et têtu comme une mule, un Olfactif dans le coma et un mage psychopathe à mes trousses, j'ai fort à faire... Et comme si ça n'était pas suffisant, il semblerait que quelqu'un m'en veuille depuis que j'ai quitté l'école de magie. Étonnant, non ? Oui, je suis d'accord, je n'ai pas de bol. Pas du tout, même. L'heure des choix a sonné. Des bons si possibles, même si je suis du genre à faire les mauvais. Une seule solution pour garder la tête hors de l'eau, garder un minimum de cohérence dans ma vie. Ne riez pas... Moi aussi, je vois mal comment c'est possible. Alors je vais me contenter de rester en vie. Peut-être.

L'avis de Tsuki : 


Si vous pensiez ne plus pouvoir être surpris par cette série, c’est que vous n’imaginez pas le millième des tourments que peut faire vivre Alex Ferder à ses personnages et donc à ses lecteurs ! Ce troisième opus est un condensé de rebondissements, d’action, de scènes caliente (Eh bien si, il faut en parler !), de prises de décisions (parfois foireuses), d’humour et… de larmes. Voilà, j’ai tout dit. C’est pour quand le tome 4 ?!

Blague à part… Cet opus est plus sombre, plus profond, plus émotionnel que les deux premiers qui étaient déjà assez puissants à ces niveaux. Je ne saurais vous dire combien j’accroche à cet univers unique, peuplé de métamorphes, de mages, de Sensoriels et quoi d’autres encore ? L’auteure nous fait passer de surprise en surprise.Connaissez-vous l’attraction “La tour de la terreur” du parc Disney ? Cet ascenseur émotionnel qui dure une vie entière et dans lequel vous avez l’impression de mourir mille fois ? C’est ce que je ressens quand je lis un roman d'Alex Ferder ! J’ai l’impression d’en faire des caisses, néanmoins à la lecture (express) de ce troisième tome, je suis passée par une palette incroyable d’émotions : rire, peine, colère, frustration ; elle a même réussi à me faire culpabiliser, à l’instar de son héroïne !

Peut-être devrais-je vous parler de l’histoire, plutôt que de créer un culte dédié à l'auteure… Je me calme ! Nous avions quitté Vic et Semaj après un combat contre Jarel, ce mage mégalo qui a décidé que notre Sensorielle complète était faite pour lui et qui n’en démord pas malgré les refus répétés. Semaj était dans un état délicat, bloqué sous sa forme de tigre. Après un mois Vic décide de le ramener à la meute et les soucis commencent… ou plutôt continuent. Après plusieurs péripéties et révélations, les voici obligés de se rendre dans un coven afin de sauver David, toujours dans le coma, et de régler le souci de Semaj (qui n’est plus le même, mais il va falloir lire pour comprendre). C’est alors que Jarel fait son grand retour et comme à son habitude met le bazar (ça m’arrive d’être polie) et pousse Vic à faire des choix, prendre des décisions et douter de ceux qui l’entourent, à tort ou à raison.

En bref (sinon je ne m’arrêterai jamais), c’est un roman qui, comme je l’ai déjà dit, est rempli de tellement de choses, qu’il est impossible de parler de tout. L’amitié, l’amour, la haine, le chagrin, tout se mélange et fait de votre cœur le théâtre d’une représentation qui ne vous laissera pas une minute pour souffler. L’auteure est adepte des fins à la “mords-moi le noeud” (cette expression est très étrange), mais j’avoue que cette fois, je m’y attendais, même si ça n’a pas calmé mon envie de connaître la suite, je n’ai pas fini de trépigner, jusqu’à la sortie du quatrième (et dernier semblerait-il) tome de cette série qui vaut largement le détour !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine