Le double pari de Mary Balogh



Le double pari
de Mary Balogh

Éditions J'ai lu

Sortie le 2 février 2022
Format poche / 320 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur :

Devant les membres ahuris de son club, le duc d'Eversleigh annonce qu'il renoncera bientôt au célibat.- Une épouse est un mal nécessaire. La première débutante venue fera l'affaire. Dans un mois, l'affaire sera bouclée.- Un mois ? Impossible ! assurent ses amis.- Pari tenu, réplique le duc, très sûr de lui.Il ignore que, pour faire taire les mauvaises langues qui la traitent de garçon manqué, Mlle Henrietta Tallant a parié qu'elle décrocherait une demande en mariage dans les plus brefs délais ¿ proposition qu'elle n'a pas du tout l'intention d'accepter. D'autant qu'elle a choisi l'inaccessible duc d'Eversleigh, ce paon vaniteux qu'elle va se faire une joie de ridiculiser...

L'avis de Jm-Les-Livres :

Avec la collection Regency, soit j’aime beaucoup, soit je n’accroche pas du tout. Avec ce titre, j’ai passé un très bon moment. L’histoire est légère et amusante, même si Mary Balogh nous offre quelques moments un peu plus “sérieux” et émouvants.

L’héroïne est loin de l’image de la parfaite lady anglaise : elle se fait appeler Henry (parce que Henrietta c’est moche), fait tout ce qu’un homme peut faire comme monter à cheval à califourchon, tirer au pistolet, grimper aux arbres. Pourtant, la liberté qu’elle a toujours connue est sur le point de s’arrêter. Maintenant que le deuil d’un an pour la mort de son père est terminé, Henry doit se rendre à Londres chez son frère pour se trouver un mari. Mais à jeune fille exceptionnelle, histoire exceptionnelle et Henry va retenir l’attention d’un Duc, rien que ça.

Ce n’est pas un coup de cœur, mais les personnages d’Henry et du Duc sont vraiment attachants et j’ai aimé suivre leur histoire. Tout part d’un double pari, mais la romance va se développer petit à petit et venir compliquer un peu plus les choses. Beaucoup de non-dits, un cousin machiavélique et une ex-maîtresse intrigante viennent compléter le tableau de cette romance historique amusante et légère. Une bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine