Vic Swanson, Tome 2 : En sens inverse de Alex Ferder



Vic Swanson, 
Tome 2 : En sens inverse
de Alex Ferder

Éditions Alter Real

Sortie le 30 octobre 2021
Format numérique / 361 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur :

J’ai fini par me jeter dans la gueule du loup... J’ai intégré une école de magie !
Mon objectif : effacer de ma mémoire la trahison du tigre.
Je passe mes journées avec Joshua, mon professeur de magie particulier qui m’enseigne avec passion tout ce qu’il sait pendant que je prends un malin plaisir à lui en faire voir de toutes les couleurs.
Mais évidemment, mon diable de tigre doit assister à une réunion au sommet, et devinez quoi ? Elle se tient dans l’école où je me terre depuis des semaines ! Que dire de nos retrouvailles ? Explosives ? À la hauteur de nos espérances ? En tout cas, elles sont de courte durée, plombées par le retour impromptu de Jarel dans nos vies.
Nous voilà dans de beaux draps ! Heureusement, je peux toujours compter sur mon équipe de Sensoriels pour voler à mon secours.
Entre complot, trahison et rebondissement, ils ne seront pas de trop pour nous aider à combattre Jarel et son intention – complètement farfelue – de faire de moi sa compagne. Et puis quoi, encore !

Rejoindre une école de magie ? Une belle connerie ... Maintenant, il va falloir en sortir !

L'avis de Tsuki :

J’avais eu un coup de cœur pour le premier tome grâce à l’originalité de l’univers, des personnages et l’humour présent tout au long du roman. Ce second opus continue sur la même vague, l’action et l’humour sont bien présents pour mon plus grand plaisir, je ne compte plus les fois où j’ai explosé de rire à la suite d’une réflexion de Vic. Si le texte est bourré d’humour, l’intrigue n’est pas en reste, on ne s’ennuie pas une seule minute, c’est ce que l’on appelle un page turner, le lecteur est si pris dans l’histoire qu’il ne voit pas le temps passer et arrive à la fin en un clin d’œil.

Nous suivons la découverte des pouvoirs de Vic en même temps qu’elle et c’est plutôt délectable, quand on sait qu’elle prend un malin plaisir à faire tourner son professeur en bourrique. Ses retrouvailles avec Semaj étaient particulièrement attendues et il est difficile de ne pas s’en réjouir, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est explosif et jubilatoire !

L’humour est le point à retenir de cette série, il dépote, il est caustique, noir, j’aime beaucoup ! Chaque personnage y va de sa patte, une réflexion, un geste, un regard peut amorcer un conflit ou au contraire le détendre en un battement de cil. Et que dire une fois que l’équipe de sensoriels est réunie, ce n’est que du bonheur, surtout au milieu d’une école de mages qui sont un peu comme leurs ennemis naturels. Cela nous offre des moments imparables et inoubliables !

J’avais un peu peur que l’auteure ne se concentre que sur le côté mage de Vic et que l’on en oublie ses pouvoirs de sensorielle, mais l’équilibre se fait naturellement quand notre héroïne se rend compte qu’elle ne peut pas se brider sans conséquences. L’action se fait plus intense à la fin du roman, en toute logique, et j’avoue que j’en aurai voulu davantage, non pas que l’apparition de Jarel m’a paru trop courte, mais c’était aussi le moyen d’en découvrir toujours plus sur les capacités de Vic. Cela a un goût de trop peu ! A l’image de la fin qui vous laisse sur une note frustrante qui ne peut que vous donner envie d’avancer le temps pour découvrir le tome 3 !

En bref, l’histoire avance à un bon rythme, nous découvrons de nouvelles informations sur les garçons, Vic, Semaj, mais rencontrons également de nouveaux personnages que j’espère croiser de nouveau dans la suite. Un second tome qui me conforte dans l’idée que cette série est vraiment extra, elle sort de ce que l’on peut avoir l’habitude de lire et c’est un véritable bonheur, je vous la recommande chaudement !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Webzine