Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 12 avril 2021

Scarlett et Novak d’Alain Damasio


 Scarlett et Novak
d'Alain Damasio

Éditions Rageot

Sortie le 3 mars 2021
Format poche / 64 pages / 4,90 €
 
Présentation de l'éditeur :

Novak court. Il est poursuivi et fuit pour sauver sa peau. Heureusement, il a Scarlett avec lui. Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Celle qui connaît toute sa vie, tous ses secrets, qui le guide dans la ville, collecte chaque donnée, chaque information qui le concerne. Celle qui répond autant à ses demandes qu’aux battements de son cœur. Scarlett seule peut le mettre en sécurité. À moins que… Et si c’était elle, précisément, que pourchassaient ses deux assaillants ?


L'avis de Tan :

Il ne faut surtout pas trop attendre de cette très courte nouvelle (qui ne vous occupera que 15 minutes tout au plus). Elle s'adresse en premier lieu aux jeunes pour essayer de leur faire prendre conscience que leur dépendance à leur smartphone les déconnecte de la réalité et les rend inaptes à vivre sans lui et, ce, sans même qu'ils ne s'en rendent compte. Alors, oui, c'est efficace, car ça fait peur, ça prend aux tripes, ça imagine le pire du pire, ça projette dans un avenir suffisamment proche pour toucher le lecteur, et c'est court, surtout. Mais, le parti pris est hélas sans concessions et sans nuances. Et, soyons honnêtes, il fera bien plus réfléchir (flipper) les parents et les adultes que les adolescents qui sont quasiment nés avec un smartphone greffé dans la main. Sans la dévoiler, la fin utopiste fera soit naître un espoir, soit sourire un peu tristement pour son côté illusoire. Elle permet néanmoins de souffler après une course-poursuite effrénée et très violente.

Scarlett et Novak n'est pas déplaisant à lire quand on aime l'anticipation qui imagine le pire. Il part d'un constat très actuel et pousse le tout à l’extrême avec quelques sabots beaucoup trop gros. Mais il ne fera pas bouger les choses. Apprendre dès le plus jeune âge à prendre le temps et à être curieux de tout aurait sans doute été bien plus bénéfique et une meilleure arme contre le tout cuit à portée d’index...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire