Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 2 novembre 2020

La dernière geste, Deuxième chant, Tome 2 : L'héritage du Rail de Morgan of Glencoe


La dernière geste
Tome 2 : L'Héritage du Rail

de Morgan of Glencoe

Éditions Naos

Sortie le 24 septembre 2020
Format broché / 466 pages / 17,90 €


Présentation de l'éditeur :

Alors que la nouvelle se répand en Keltia, Yuri, ramenée de force à l'ambassade du Japon, est déterminée à reprendre sa liberté malgré tout. Mais comment fuir, et où trouver refuge ? Seul le Rail seul désormais capable de lui donner asile...


L'avis de Lauryn : 

L’héritage du Rail démarre aussitôt après la fin du premier tome. Ainsi, le lecteur se retrouve vite plongé dans l’univers qu’il connaît, avec la même ambiance et l’univers toujours aussi riche de détails. Dans ce tome, s’il y a plus d’action que dans le précédent, nous découvrons aussi davantage d’éléments sur la géopolitique de la Triade et de Keltia, sur qui pèse une menace de plus en plus pressante. L’auteure a choisi de consacrer ce tome au changement de vie des personnages, principaux comme secondaires, et c’est une belle réussite car les événements du premier tome ont littéralement saccagé les existences de la plupart d’entre eux. Tous doivent faire des choix, plus ou moins douloureux, et le lecteur prend plaisir à les découvrir et à les suivre dans leur démarche. Ainsi, même si une partie importante de l’ouvrage ne comporte pas d’action proprement dite, on ne s’ennuie pas pour autant car il apparaît évident que chaque décision, chaque développement des personnages, vont avoir une incidence sur la suite et l’on savoure chacun de ces instants.

Du coup, les personnages, déjà dotés d’une personnalité et d’une histoire bien travaillés, prennent encore plus d’ampleur et cela permet aux lecteurs de s’attacher davantage, de choisir son ou ses chouchous. Et, au final, il apparaît que les méchants ne le sont pas tant que ça, que tout n’est pas si simple, et qu’il est plutôt question d’ambition déplacée, de vision déformée des choses… et pas de méchanceté “brute” dont souffrent certains personnages de roman, dont on a du mal à saisir les motivations. J’ai apprécié ces caractères tout en nuance, développés avec soin.

Côté style, le lecteur retrouve la plume poétique de Morgan, avec une belle efficacité dans les scènes d’action et une aptitude évidente à détailler son univers sans pour autant ennuyer son lectorat. Une très belle réussite, et j’ai apprécié que, cette fois, les phrases en anglais soient traduites en bas de page.

Après ce tome où l’auteure développe les implications géopolitiques et personnelles des événements survenus dans le premier tome, j’ai vraiment hâte de terminer la trilogie et de connaître le dénouement de tout cela !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire