Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 30 avril 2020

Les brumes de Cendrelune, Tome 2 : La symphonie du temps de Georgia Caldera


Les Brumes de Cendrelune, 
Tome 2 : La symphonie du temps 
de Georgia Caldera

Editions J'ai Lu

Sortie le 7 octobre 2020
Format Numérique / 448 pages / 9,99 €
Format papier / 448 pages / 13,90 €



Présentation de l'éditeur : 

Propulsée au poste de Premier Violon de l’orchestre impérial par un concours de circonstances, Céphise se voit contrainte d’intégrer la cour de Cendrelune. Elle y découvre un univers où règne un danger permanent, où faux-semblants et complots de toutes sortes rythment la vie quotidienne des courtisans.

En parallèle, les prémices de la dissidence se propagent au cœur de la Cité d’Acier, et la légion censée mater la révolte en Achéron tarde à revenir au palais. Céphise saura-t-elle déjouer les pièges de cette nouvelle vie et reconnaître ses véritables alliés – ceux qui partagent son vœu le plus cher… ?

L'avis de Tsuki : 

Après la fin des plus surprenantes du premier tome, j'étais plus que curieuse de découvrir la suite des aventures de Céphise et Verlaine. J'ai adoré me replonger dans l'univers dystopique, mélancolique et poétique de Cendrelune. Dans ce second roman nous voyageons, à l'instar des héros, et nous allons dans le passé, pour découvrir avec avidité le lien qui semble les attirer invariablement l'un vers l'autre. Ce qui est frustrant, c'est de toucher du doigt les explications, mais l'auteure, comme à son habitude, nous laisse sur le bord de la rive, dans le flou. Néanmoins, ce sentiment n'est rien comparé à celui qui nous envahit à la fin de ce roman : si vous aviez l'impression de souffrir à la fin du premier, attendez de voir ce que vous réserve Georgia Caldera avec ce second opus.

L'histoire avance petit à petit et nous apprenons les choses avec parcimonie. L'auteure nous en révèle juste assez pour que nous nous posions un millier d'autres questions pour lesquelles nous ne faisons qu’entrapercevoir une réponse qui n'est probablement pas la bonne. Voilà qui rend ce roman d'autant plus addictif. Ce n'est pas seulement l'univers créé par Georgia Caldera, c'est aussi sa façon d'écrire, de nous happer dans cet univers avec ces personnages et leur histoire qui fait de ce livre une véritable pépite. À chaque chapitre, je me suis pris une claque face aux révélations ou aux événements qui peuvent s'y produire. Une fois le nez dans les pages il est vraiment difficile d'en ressortir et encore plus indemne...

Les personnages gagnent en profondeur. S'ils restent perdus face à tout ce qu'il peut se passer depuis leur rencontre, ils apprennent à se découvrir, à s'accepter, enfin autant que faire se peut connaissant leur histoire commune. J'ai apprécié d’en découvrir davantage sur eux, je les trouve tellement attachant de par leur passé, ou dans leur façon d'appréhender les choses, même si on a parfois envie de les secouer... Comme dans le précédent tome, ce que j'aime avec l'auteure, c'est de passer de Verlaine à Céphise, et bien d’autres encore. Cela nous permet réellement d'être immergé dans l'histoire. Surtout lorsque l'auteure assure que ce soit, avec un personnage masculin ou féminin, humain ou Dieu, dans le présent, le passé, dans les moments de tension ou plus tendres. Parmi les personnages, j'ai aimé que Héphaïstos soit plus présent, même si encore trop peu à mon goût, il m'intrigue tellement. Tout comme un certain garde, j'ai réellement envie de savoir ce qu'il advient de lui ! Chaque personnage a son importance et c'est tellement difficile de parler de chacun d'eux sans trop en dire, j'ai déjà l'impression d'avoir révélé bien trop d'éléments.

En bref, un second tome à la hauteur de mes attentes et bien plus encore et cette fin... Ce n'est pas possible de nous laisser ainsi, il faut vraiment avoir un côté sadique pour être auteure ! Cela nous promet un troisième volet fascinant, le mois d'octobre me semble tellement loin...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire