Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 14 mars 2019

Chroniques de MacKayla Lane Tome 1 : Fièvre noire de Karen Marie Moning



Chroniques de MacKayla Lane
Tome 1 : Fièvre noire

de Karen Marie Moning

Éditions J'ai lu

Sortie le 9 mars 2009
Format broché / 413 pages / Prix 12,50 €



Présentation de l'éditeur :

"Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n’essaie de me tuer, c’est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour… le sexe. Au fait, je m’appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. La mauvaise : nous somme le dernier rempart contre le chaos."

L'avis d'Elaura :

KMM a toujours été passionnée par les faes. Déjà, dans sa saga historique Les Highlanders, (publiée chez J’ai Lu dans les collections Aventures et Passions dans un premier temps, puis Crépuscule dans un second), nous pressentions ses goûts pour le féerique et la fantasy (avec un soupçon de fantastique, time travel oblige). Aussi, les bases ainsi posées, l’auteure nous plonge dans l’urban fantasy avec cette nouvelle série, nous proposant une héroïne assez atypique pour le genre. En effet, MacKayla Lane n’a pas le profil de la combattante. Du moins, dans ce premier tome. C’est une jeune femme qui aime la mode, girly jusqu’au bout des ongles, mais dont l’apparence un brin bimbo cache une forte personnalité et une grande détermination. Ce sont justement ces deux grandes qualités qui la poussent à quitter les États-Unis pour venir en Irlande, à Dublin, à la recherche de sa sœur disparue tragiquement. Si ses parents se sont résignés à la perte de leur enfant, MacKayla s’y refuse. Mue par la douleur et la colère, elle décide de mettre tout en œuvre pour obtenir les réponses à ses questions. Mais ce qu’elle va découvrir va profondément changer sa vie et sa vision du monde, à jamais.

Voilà un premier tome palpitant qui pose les jalons de ce nouvel univers avec brio. Point d’ennui à l’horizon, MacKayla nous ravit bien souvent par sa naïveté, mais également par sa force, car ce qu’elle apprend sur sa sœur, mais également sur elle-même, va la mettre à rude épreuve. Et bien sûr, elle va rencontrer un mâle tout ce qu’il y a de plus mâle, et libraire en plus (ce qui rajoute à son charisme, du moins pour les bookworm que nous sommes). Du charisme, Barons n’en manque pas. Il en use et abuse à volonté, rendant folle notre héroïne (et nous avec). Un opus réussi, qui accroche facilement le lecteur et qui promet une suite plus que passionnante.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire