Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 28 novembre 2018

Psi-Changeling, Tome 17 : Océan de lumière de Nalini Singh



Psi-Changeling, 
Tome 17 : Océan de lumière
de Nalini Singh

Éditions Milady

Sortie le 24 octobre 2018
Format poche / 477 pages / 8,70 €


Présentation de l'éditeur :

Bowen Knight a échappé de justesse à la mort, mais ses jours sont comptés : la puce anti-télépathie implantée dans son cerveau pourrait lâcher à tout instant, le tuant à coup sûr. Toute son énergie devrait être tournée vers l’Alliance humaine. Mais Bo se trouve au fond des abysses sous-marines, entre les mains d’une changeling aussi fascinante qu’énigmatique. Kaia a déjà trop souffert pour s’autoriser à éprouver quoi que ce soit pour cet homme condamné, et ses propres secrets la hantent.

Pourtant, lorsque Kaia est enlevée, Bowen est prêt à tout pour la retrouver, y compris pactiser avec le diable... et lui livrer son esprit.


Avis de Jm-les-Livres :

Je suis très très fan de la série (depuis le temps que je le dis, hein) et je relis au minimum deux tomes de Psi-Changeling tous les ans. Pourtant, je dois reconnaître que c'est la première fois que je n'ai pas été totalement emballée par le couple mis en avant, ni inquiétée par la menace qui pèse sur leur avenir.

Le lecteur connaît bien le personnage de Bowen Knight, le représentant de l'Alliance humaine. Cela fait déjà plusieurs tomes que l'on sait qu'une menace pèse sur sa vie : la puce qui doit protéger son esprit de toute intrusion Psi et aussi celle qui peut le tuer à tout instant. La fin du dernier livre l'avait laissé pour mort, ou presque. J'étais assez intriguée de voir comment l'auteur allait le sauver et surtout, j'étais impatiente d'en découvrir plus sur la mystérieuse "meute" de BlackSea. Je dis meute entre guillemets puisqu'il s'agit plus d'un rassemblement de plusieurs espèces marines sous la direction d'une chef, Miane Levèque.

Face à lui, Kaia Luna, une jeune Changeling plutôt complexe. Elle a connu un passé difficile ce qui l'a rendue méfiante envers les gens extérieurs à sa famille et à la meute. Mais dès le début, Bowen lui tape dans l’œil, bien malgré elle. J'avoue que leur histoire, même si elle est déjà vue (normal après 17 tomes, me direz-vous), est quand même assez mignonne. Bowen tente d'apprivoiser sa belle tout en lui laissant suffisamment d'espace pour qu'elle ne se sente pas menacée. Kaia est surtout une bonne excuse pour découvrir la meute de BlackSea, son fonctionnement forcément particulier puisque différente de celles déjà croisées. Et pourtant, BlackSea n'a pas de quoi dépayser (à part peut-être son complexe qui est assez intrigant). Mais ce point n'est pas trop décevant. Ce qui m'a le plus ennuyée, c'est que je savais que tout allait bien se finir pour Bowen et Kaia, malgré toutes les embûches que l'auteur met sur leur route, et qui sont plutôt bien trouvées d'ailleurs. C'est un peu la marque de fabrique de ce genre littéraire, donc c'est assez normal comme déroulement de l'histoire. Peut-être que ça vient de moi ou du fait que le couple qu'ils forment, bien qu'intéressant grâce à toutes les portes qu'ils entrouvrent, n'a pas su me séduire. Que voulez-vous, je préfère les loups et les félins. Et les ours !

Océan de lumière réunit tous les éléments qui ont fait le succès de cette série : une intrigue bien menée, un couple plutôt original et un suspense suffisamment fort pour donner envie de découvrir la suite. Mais quelque chose n'a pas fonctionné pour moi et je ressors un peu déçue de ma lecture. J'espère que vous n'aurez pas le même sentiment.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire