Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 24 juin 2018

Les suicidées, de Val McDermid

Les Suicidées
de Val McDermid

Éditions J'ai Lu

Sortie le 8 mai 2018
Format Poche / 512 pages / Prix 8,00 €


Présentation de l'éditeur :

Une série de suicides attire l’attention du profiler Tony Hill : les défuntes sont toutes des femmes ayant revendiqué leur engagement féministe sur Internet, et elles ont toutes été victimes de cyberharcèlement. Mais ces suicides en sont-ils vraiment? Quel genre de tueur en série chercherait à camoufler ainsi ses crimes? Et que signifient les livres de Sylvia Plath et de Virginia Woolf retrouvés à leurs côtés?
L’enquête s’avère vertigineuse et Tony Hill est amené à refaire équipe avec Carol Jordan, encore fragilisée par ses propres démons. Avec l’aide d’une hackeuse de génie et d’une brigade d’élite, ils se lancent à la poursuite d’un tueur obsessionnel.
Dans Les Suicidées, Val McDermid reforme son duo de choc et signe un polar à vous glacer le sang, aux enjeux plus contemporains que jamais.



L'avis de Lila :

Les suicidées part sur une idée aussi intrigante qu'actuelle : des féministes harcelées sur les réseaux sociaux se suicident les unes après les autres. On apprend dès les premières pages qu'il s'agit en fait de meurtres, puisque l'auteur intercale régulièrement des chapitres du point de vue du tueur.

Ce roman est la suite directe d'une série mettant en scène Toni Hill, psychiatre profileur, et Carol Jordan, inspectrice. Si avoir lu les précédents opus ajoute de l'intérêt à la lecture et permet de mieux situer chaque personnage, ce roman reste parfaitement compréhensible indépendamment, notamment parce que l'auteur fait des rappels réguliers des histoires passées. Mais très clairement, comme l'intrigue tourne plus autour des relations et de l'évolution des personnages, au détriment de l'enquête, cela conviendra mieux aux fans du duo qu'aux nouveaux lecteurs.

Ce roman avait en théorie tout pour me plaire : étant une grande adepte de romans policiers et thrillers, et le thème de celui-ci m'ayant particulièrement plu, j'étais impatiente de me plonger dedans. Mais la déception n'a pas tardé à pointer le bout de son nez. L'auteur se concentre presque exclusivement sur ses personnages et leur vie privée, de quoi ravir les fans mais ennuyer ceux qui étaient là pour l'intrigue. Il n'y a ni tension, ni suspense dans ce livre, on suit quelques suicides et les états d'âme du tueur (insipide) entre deux incursions dans la vie privée des enquêteurs. Il faut bien compter la moitié du (long) roman avant que l'enquête ne démarre enfin. Et celle-ci est résolue en quelques pages vers la fin, sans avoir d'ailleurs vraiment stagné ou avoir été un défi pour l'équipe. Une fois qu'ils se décident à fouiller un peu, pif pouf, ils trouvent le nom du coupable et l'arrêtent dans la foulée. Plutôt décevant.

En résumé, un roman plus axé sur les personnages que l'enquête, et qui devrait donc plaire essentiellement aux fans de la série, d'autant plus que cet opus a des airs de tome de transition. Pour les autres, il n'y a ici rien à se mettre sous la dent...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire