Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 7 novembre 2017

L'Héritage de la dague noire tome 2 : Pacte de sang


L'Héritage de la dague noire, 
Tome 2 : Pacte de sang
de J.R. Ward

Éditions Milady

Sortie le 25 août 2017
Format poche / 576 pages / Prix 7,90 €



Présentation de l'éditeur :

La nouvelle génération de vampires de J.R. Ward est de retour !
Récemment intégré au programme d’entraînement de la Confrérie, Axe, aussi doué qu’il est sauvage, se complaît dans sa solitude, et l’attraction subite qui naît entre lui et la jeune femme qu’il est chargé de protéger le prend au dépourvu. Pour Elise, récemment victime d’une tragédie familiale, Axe est exactement ce qu’il lui faut pour la distraire de son chagrin. Mais les secrets du jeune homme pourraient bien détruire leur relation avant même qu’elle ne commence... Et même Rhage, qui a pris Axe sous son aile, se révèle impuissant à l’aider lorsqu’un nouveau venu menace la famille qu’il a créée avec Mary. Les deux combattants devront choisir à quoi se raccrocher dans les ténèbres : la colère, ou l’amour ?

L'avis d'Elaura :

Second tome du spin-off de la Confrérie de la dague noire, Pacte de sang met en scène Axe, jeune recrue au centre d’entraînement de la Confrérie dont nous avons fait la connaissance lors du premier tome et Elise, cousine de Peyton, issue de la Glyméra et doctorante en psychologie. Une configuration somme toute assez classique, une jeune femme de bonne famille sous grande protection et un roturier sans le sou. Ils sont fortement attirés l’un vers l’autre, mais les pressions sociales et les différences de rangs vont compliquer quelque peu leur idylle.

Si le premier opus fut une très bonne surprise, ce second roman est un ton en dessous et m’a laissée un peu sur ma faim. Certes, l’histoire entre nos deux protagonistes est jolie, bien menée, avec son lot de complications, sans surprises, mais c’est justement là que le bât blesse. On finit par s’ennuyer un peu face aux atermoiements de l’héroïne et aux questionnements incessants du héros, même s’il est fortement attachant. L’on aurait également préféré plus d’action ; voir les bébés de la Confrérie s’entraîner, en cours ou dans des situations difficiles (comme dans le premier tome) aurait permis de moins se focaliser sur l’idylle de nos tourtereaux. Il est vrai également que l’absence d’intrigue n’aide pas le lecteur à éviter l’endormissement, quand, au final, les seules véritables péripéties sont vécues par les personnages des intrigues secondaires, à savoir, ici, Rhage et Marie. J’en profite pour préciser que ce tome doit absolument être lu après le tome 14 de la Confrérie de la dague noire, sous peine de vous spoiler grandement.
En bref, un tome agréable à lire, mais moins intéressant que le premier. Cependant, cela reste du J.R. Ward, dans l’univers de la Confrérie de la dague noire, nous espérons donc une suite un peu plus à la hauteur de sa grande sœur.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire