Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 8 septembre 2017

La Fille du train, de Paula HAWKINS


La Fille du train
de Paula HAWKINS

Éditions Pocket

Sortie le 8 septembre 2016
Format poche / 456 pages / Prix 7,80 €

Présentation de l'éditeur :

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu...

L'avis de Lila :

Le film du même nom a beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie, je souhaitais donc lire le roman avant de le voir.
La narration est répartie entre trois personnages, dont on découvre le vécu et le point de vue au fur et à mesure que l'intrigue avance (pas toujours de manière chronologique). L'ensemble tient du puzzle, chaque pièce finit par s'imbriquer avec les autres, jusqu'à former un tableau complet qui permet de comprendre le tout.

On découvre ainsi Rachel, une femme brisée par son divorce et qui s'est réfugiée dans l'alcool. Puis Megan (rebaptisée Jess par Rachel), une femme que Rachel observe chaque matin depuis le train, et à laquelle elle invente une vie idéale avec son mari Scott (rebaptisé Jason), se raccrochant à cette image parfaite créée de toutes pièces comme un naufragé à une bouée. Et enfin Anna, qui se trouve être la nouvelle femme de Tom, l'ex-mari de Rachel, et celle pour qui il l'a quittée.

Rachel est une héroïne atypique. Sa dépendance à l'alcool et sa dépression lui donnent un côté pathétique, mais aussi réaliste et très bien rendu par l'auteur. Elle donne envie de la consoler autant que de la secouer, de lui dire de se reprendre. Les sentiments à son égard sont donc mitigés. C'est le cas aussi pour Megan, à la fois électron libre amusant et personnage plus sombre. Quant à Anna, qui a le rôle peu enviable d'ancienne maîtresse et nouvelle épouse, avec tout ce que cela suscite de dédain à son égard, elle se révèle bien plus complexe au fil des pages.

Bref, c'est l'un de ces romans où aucun personnage n'est facile à appréhender ou à cerner.

Pour revenir à l'intrigue, elle démarre assez rapidement, lorsque Rachel devine la disparition de Megan. Ses soupçons sont vite confirmés et une enquête est ouverte. Où est passée Megan ? Est-elle seulement encore vivante ? Et si non, qui aurait pu lui faire du mal et pourquoi ? Rachel s’immisce dans l'enquête de police, parfois bien malgré elle, pour tenter de comprendre ce qui est arrivé à la jeune femme.

L'histoire est passionnante et rondement menée. Les points de vue apportent tous un éclairage différent sur les personnages comme sur la disparition de Megan. L'auteur mène admirablement sa barque, puisque même en nous donnant des éléments de réponse tout au long du roman, il faudra attendre les dernières pages pour que tout fasse sens et que la vérité (les vérités, même) éclate.

C'est un excellent polar psychologique qui ne ménage pas ses personnages et nous tient en haleine. Un roman fort porté par des portraits de femmes atypiques et réalistes, qui parleront à chaque lectrice.

Un dernier mot sur l'adaptation cinématographique : les acteurs et actrices ont fait un excellent travail et le film est assez bon pour créer du suspense et de l'intérêt. Mais pas mal de raccourcis sont faits et des éléments sont délaissés, comme bien souvent lors du passage par la case ciné. Le roman reste bien meilleur et complexe, je recommande donc de le lire d'abord pour profiter au mieux de l'histoire.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire