Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 12 février 2017

Re/member


Re/member
de Welzard

Éditions Lumen

Sortie le 15 septembre 2016
Format broché / 535 pages / Prix 15,00 €


Présentation de l'éditeur :

Au lycée d'Ôma, une terrible légende circule parmi les élèves : la Rouge-Sang, une fillette de onze ans couverte du sang de ses victimes, hanterait les couloirs après la fin des cours. Celui qui aurait le malheur de croiser la revenante devrait, pour lui échapper, quitter l'établissement sans se retourner...

Lorsqu'une lycéenne demande à Asuka de retrouver son corps, la jeune fille pense d'abord à une plaisanterie. Jusqu'à ce que minuit sonne et qu'elle se retrouve transportée, en compagnie de cinq de ses camarades, dans les corridors déserts de l'école. Pourchassés par la créature, les six amis se font littéralement massacrer... avant de se réveiller le matin suivant comme si rien ne s'était produit ! Prisonniers d'une boucle temporelle cauchemardesque, Asuka et ses compagnons comprennent vite que pour briser la malédiction, ils vont devoir retrouver les morceaux du cadavre d'une victime de la Rouge-Sang, cachés dans tout le lycée...

Une chasse au trésor macabre est lancée : bienvenue dans le cauchemar sans fin de la Rouge-Sang... Faites-vous peur avec le nouveau thriller phénomène venu du Japon !




L'avis de Lila :

Ce roman possède, à mes yeux, les mêmes qualités et défauts que la saga King's Game, parue également aux Éditions Lumen. C'est d'ailleurs avec le même enthousiasme que j'ai commencé ce nouveau roman et avec la même frustration teintée de déception que je l'ai terminé.

Commençons par le gros point positif : l'histoire en elle-même ! Un fantôme aussi cruel que complexe à éviter, une boucle temporelle qui condamne des lycéens à revivre la même nuit meurtrière encore et encore, un cadavre découpé en plusieurs morceaux qu'il faut retrouver et assembler... Voilà qui annonçait un moment de lecture aussi passionnant que terrifiant. Et effectivement, le tout est habilement pensé.
Pourtant, ça n'a pas fonctionné pour moi et c'est bien dommage !

Plusieurs raisons à cela.

Déjà, même si le style de l'auteur n'est pas mauvais, il manque de subtilité et de recherche, ce qui n'aide pas vraiment à plonger dans l'histoire. C'est simpliste. Trop.
Ensuite, l'idée de la boucle temporelle, si elle est bonne et cohérente avec l'histoire, possède également un problème majeur : c'est très répétitif. Les nuits s'enchaînent et se ressemblent presque toutes. Les journées sont tout aussi pénibles à suivre. Et comme tout cela occupe les 3/4 du roman, c'est un élément difficile à occulter.

Les protagonistes s'en sortent tout aussi mal. Certes, ce sont des lycéens, donc jeunes et pouvant logiquement manquer de maturité pour certains. Mais leurs réactions puériles et souvent en décalage total avec ce que l'on pourrait imaginer finit au mieux par provoquer un fort désintérêt pour leur sort, au pire par une envie d'en gifler quelques-uns.
Leur psychologie manque totalement de profondeur et de cohérence. Ils se font sauvagement assassinés les uns après les autres chaque nuit, mais le lendemain, ils vont faire un tour au karaoké comme si de rien n'était, à peine inquiets par la nouvelle nuit d'horreur qui les attend. Ajoutons qu'ils accumulent tous les défauts : égocentrisme, bêtise, cruauté, hypocrisie... Tout y passe, même la tentative de viol. On les laisserait bien mourir en fait...

Pour ce qui est de la terreur, de même on repassera. C'est gore et le personnage de la Rouge-Sang a de quoi inquiéter, mais rien de plus. Aucun frisson de peur pendant la lecture, même pas un début de malaise.

Ce roman avait tout pour plaire, mais l'écriture simpliste, la construction répétitive et les personnages déplaisants étaient trop pénibles pour apprécier l'intrigue. La fin est cependant bonne et bien trouvée, mais elle ne parvient pas à sauver l'ensemble. Un roman qui conviendra sûrement plus à un public adolescent et déjà fan de romans de ce type.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire