Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 2 février 2017

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles
de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

Éditions Pocket

Sortie le 18 juin 2015
Format poche / 416 pages / 7.80€


Présentation de l'éditeur :

États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d'un petit garçon, souffre de l'absence de son mari, parti au front, de l'autre côté de l'Atlantique. À des centaines de kilomètres d'elle, Rita, femme et mère de soldat également, n'a pour compagnie que la fiancée de son fils.
Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l'attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin. 

Avis de Cassiopée :

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles est un joli roman épistolaire révélant la naissance d'une amitié entre deux femmes aux États-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Rita, une femme de 40 ans vivant en Iowa, épouse d'un médecin et mère d'un fils tout juste majeur, a vu les deux hommes de sa maison s'engager dans l'armée afin de prendre part aux affrontements en Europe. Elle reçoit un jour une lettre de Glory, 24 ans, habitant le Massachusetts, mère d'un petit garçon et enceinte de quelques mois, son mari lui aussi engagé dans le conflit mondial.

Elles ne se connaissent pas, n'ont aucun lien, si ce n'est cette guerre assassine qui les a séparées de leurs hommes. Une association dans leur ville les a mises en contact et c'est ainsi qu'une belle et magnifique amitié va germer.
Leur correspondance débute en 1943 : petits messages anodins, anecdotes, conseils de jardinage, recettes, mais aussi messages de soutien et de consolation... Le lecteur suit à travers ces lettres la vie de ces deux femmes qui affrontent les tumultes et un monde sans hommes.

Les échanges sont souvent poignants, beaux, forts, sans retenue. Ces femmes se mettent à nue dans leurs lettres. Elles sont humaines, elles font des erreurs, elles essaient de survivre dans ce monde chamboulé, mais elles se soutiennent, se conseillent. De part leurs échanges, elles trouveront mutuellement du réconfort qui va les aider à braver cette période difficile.

Les lettres sont bourrées de petits détails nous révélant la vie de l'époque. Le rationnement, la place que les femmes ont prise dans la société et dans le monde du travail, la solidarité qui s'est créée, les V-mails (ce système de lettres entre les soldats et leur famille), la censure, mais aussi la place des américains d'origine allemande et les prisonniers de guerre, etc.

À la fin de certaines lettres on retrouve des recettes qu'elles s'échangent. Des recettes adaptées à l'époque et au temps du rationnement, mais cela ne nous empêche pas d'avoir une envie folle de les tester.

C'est un roman sur une magnifique amitié, mais aussi qui nous montre la lumière dans les temps difficiles. À découvrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire