Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 12 juin 2016

Be Mine



Be Mine (HQN)
de N.C. Bastian

Éditions HQN

Sortie le 25 mai 2016
Format numérique / 375 pages / Prix



Présentation de l'éditeur :

Kim
Cinq ans… et j’ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n’en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’Alex m’a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ?
Aujourd’hui, je suis de retour  mais j’ai tourné la page. Les contes de fées, c’est terminé. Je n’y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j’éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix.
Alex
Cinq ans… et l’absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n’ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion.

Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi.  A moi. 

A propos de l'auteur :
N.C. BASTIAN vit en région parisienne, la tête dans les nuages, fourmillant sans cesse de nouvelles aventures. Elle a toujours aimé se plonger dans les livres et a découvert sa passion pour l’écriture à 12 ans. Elle trouve son inspiration dans la vie de tous les jours, dans ses lectures ou dans les films. Elle aime s’évader et adore l’idée de pouvoir faire rêver les autres, ce qui l’a poussée à publier son premier roman, Be Mine

L'avis de Chani 

Kim retourne chez son grand-père, l’ancien leader d’un groupe de bikers, les Silence Of Death, après cinq ans d’absence dus à sa rupture avec Alex, lui aussi membre du groupe. Avec ce retour, le passé va bien sûr resurgir… C’est le premier roman que je lis dans l’univers des bikers et je n’ai pas été séduite, ni par cet univers ni même par les personnages. Le début commence plutôt pas mal avec la construction narrative alternant présent et flashbacks, permettant ainsi de bien appréhender la situation et le passé des protagonistes. Le début est plutôt sympa, mais la deuxième partie part en vrille avec le point de vue d’Alex, l’orientation prise par l’auteur est pour le moins surprenante et m’a sincèrement laissée perplexe. À compter de ce moment, si on n’adhère pas à ce choix, l’intérêt pour le roman retombe comme un soufflé, et au final, on se dit que le chemin pour arriver à la conclusion a été bien alambiqué. Les personnages ne sauvent pas l’ensemble, Kim est bien compliquée et Alex est tout simplement insupportable dans le rôle du mâle surprotecteur et possessif. Côté toile de fond, je ne suis pas familière de l’univers des bikers, mais l’ensemble m’a semblé crédible, même si au final je n’ai pas été séduite par ce monde particulier. Cependant, je pense que les fans du genre y trouveront leur compte. En conclusion, cette romance aurait pu fonctionner si elle n’avait pas sombré dans une pseudo réflexion psychologique peu crédible. Dommage.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire