Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 6 avril 2016

Focus on... Life is strange


Synopsis

Retracez l’histoire de Max Caulfield, une étudiante en photographie, qui découvre, en sauvant la vie de sa meilleure amie, Chloe Price, qu’elle peut remonter dans le temps.
Les deux jeunes filles se retrouvent très vite à enquêter sur la mystérieuse disparition d’une autre étudiante, Rachel Amber, révélant le côté sordide d’Arcadia Bay. Pendant ce temps, Max va devoir apprendre que modifier le passé peut avoir des conséquences désastreuses sur l’avenir.



Le jeu dont vous êtes le héros

Life is Strange est un jeu vidéo différent des autres et qui pourra plaire à un très large public, adepte ou non du gaming. À l'instar de la série de jeux The Walking Dead, on est plus proche ici du Livre dont vous êtes le héros, version jeu vidéo, que d'un jeu traditionnel.
La question principale qui se pose dans ce jeu est de savoir ce qui est arrivé à Rachel Amber, une jeune fille disparue depuis des mois. Pour le découvrir, il va falloir mener l'enquête. On explore des lieux variés (même en présence des propriétaires, ne soyez jamais embarrassé de faire les poches de manteau ou les tiroirs !) et on interagit avec tout ce qu'on peut pour trouver des indices. Et, bien sûr, on interroge des tas de gens, amis ou non. Tout ça en gérant les SMS des parents, en suivant ses cours et en flirtant (ou pas) avec des garçons. Le background est complet et immersif, on se retrouve réellement plongé dans le quotidien d'une étudiante sur un campus : parents, amours, amitiés, rivalités, harcèlement, cours, rien n'est oublié.
À noter que si le jeu n'est pas spécialement violent ni horrifique, il est déconseillé en France aux moins de 16 ans. On y trouve des références explicites à la drogue, au sexe et la violence, ainsi que pas mal de gros mots.


Des personnages attachants

Le personnage principal, Max, qu'on incarne durant toute l'aventure, est plutôt douce et candide. C'est la fille sympa et honnête, toujours prête à rendre service, à la limite de la Mary Sue. Ça ne l'empêche pas d'être très attachante, et de savoir se rebeller quand il faut (notamment grâce au système de choix qui permet d'influencer le comportement de l'héroïne). Elle est très différente de Chloe, sa meilleure amie. Punk, adepte des drogues douces et impulsive, celle-ci apporte une bonne dose destroy et fun au duo. Leur amitié est l'un des points forts du jeu et c'est un vrai plaisir de suivre leur histoire. On se sent vraiment proche d'elles, l'empathie est immédiate et dure jusqu'à la toute fin.
Les autres personnages sont variés, parfois un peu clichés, mais assez crédibles. On retrouve toute la flore habituelle des séries adolescentes : le geek mal dans sa peau, la catho qui prône l'abstinence, le gosse de riche détestable, la peste de service, etc. Mais ça prend bien, car selon sa manière de jouer, on peut pousser ces personnages dans leurs retranchements, et donc dans la caricature, ou au contraire les amener à se dévoiler un peu et les découvrir alors sous un jour plus nuancé.


L'effet papillon

Découpé en plusieurs épisodes, Life is Strange est un jeu qui repose essentiellement sur un système de choix : chaque choix influence la suite du jeu. Répondre sèchement à un personnage pourra par exemple faire que celui-ci refusera de vous donner un indice plus tard. Décider si vous allez être sympa avec la souffre-douleur du campus, ou au contraire lui faire comprendre régulièrement que vous avez mieux à faire que de gérer ses états d'âme, pourra là aussi changer du tout au tout la suite de l'aventure (pour vous comme pour elle). Certains choix anodins auront des répercussions importantes. D'autres décisions semblent impossibles à prendre, mais se révèlent finalement avoir peu d'incidence. En bref, on ne sait jamais quel choix va compter réellement ou non, ce qui participe à nous immerger totalement dans l'histoire.
Ce système de choix est d'autant plus intéressant qu'il offre la possibilité de faire plusieurs parties, avec des choix différents.


Rembobiner ou ne pas rembobiner, telle est la question

Max a la capacité de remonter le temps. Ce pouvoir est très bien amené dans ce jeu et possède une vraie utilité. Quand on a vexé un interlocuteur, on peut par exemple rembobiner la conversation et choisir une réponse qui le chiffonnera moins. Ou s'il lâche malgré lui une information cruciale avant de s'arrêter net, là encore on peut rembobiner et faire comme si on connaissait déjà cette information, pour qu'il déballe toute l'histoire. Les choix apparaissent à chaque discussion, ainsi que face à certains objets. Mais plus encore, après chaque conversation, on a le choix de recommencer autrement. Le problème est qu'on ne sait jamais vraiment si et comment ça influencera la suite de l'aventure. Comme les situations tiennent autant compte des choix faits quelques instants auparavant qu'aux épisodes précédents, on prend donc bien le temps de réfléchir avant de répondre et plus encore, avant de rembobiner.


Un énorme coup de cœur

Life is strange est une véritable aventure narrative qui vous emporte dès les premières minutes. Une bande-son exceptionnelle qui vous colle aux oreilles, des personnages touchants et une histoire forte constituent ses principaux atouts. L'immersion est totale, on oublie parfois qu'on "joue", tant on est pris dans l'histoire. Certains moments font rire, d'autres vous fichent sacrément les larmes aux yeux. C'est un jeu définitivement à part, une jolie expérience qui marque pour longtemps.


Infos achat

Life is Strange est disponible sur ordinateur Windows, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One. On peut l'acheter par épisodes (il y'en a 5) ou au format saison entière. Il existe en version dématérialisée (téléchargement légal) ou en boîte. Le jeu est en anglais, mais sous-titré intégralement en français.
Site officiel
Amazon
PlayStation Store
Boutique Xbox
Steam

1 commentaire:

  1. Cela donne vraiment envie ! Merci pour cette chouette découverte :)

    RépondreSupprimer