Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 29 mars 2016

Reapers Motorcycle club tome 1 : Possesseur de Joanna Wylde



Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur
de Wylde Joanna

Éditions Milady Romance

Sortie le 27 juin 2015
Format poche / 432 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie.Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a croisé une fois chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit. C’est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l’argent. Seule la jeune femme peut le sauver – à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.

Avis d'IdrilHirith

L'histoire est celle d'une femme qui quitte un mari violent pour se réfugier dans la caravane où elle a grandit. Elle a été élévée avec son frère par une mère célibataire qui est actuellement en prison. Son frère travaille pour un club de motards, les Reapers Motorcycle Club. Lorsqu'un petit groupe de Reapers rend visite à son  frère, elle rencontre Horse, Picnic et Bam Bam. Elle trouve Horse très à son goût, même s'il lui fait peur, et lui n'est pas indifférent. Voilà pour l'histoire.

L'auteur n'emploie pas un langage soutenu, ni même courant. Le style employé correspond au milieu social et au niveau d'éducation reçu par l'héroïne. Si au départ cela peut être destabilisant on s'y fait vite. L'auteure arrive à entraîner le lecteur dans ce milieu de motards américains, avec ses codes, son langage. Certains passages sont crus, les termes employés, comme le statut de régulière, peuvent choquer les féministes. Pourtant, tel un anthropologue, on plonge dans cette culture de cuir et de chrome où l'amitié, la fraternité et la solidarité prennent leur sens.

Cette série est pour moi une bonne découverte.



7,60 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire