Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 21 mars 2016

Le Conclave des Ombres, Tome 1 : Serre du faucon argenté de Raymond Feist


Le conclave des ombres, 
Tome 1 : Serre du faucon argenté
de Raymond Feist

Éditions MILADY

Sortie le 22 février 2016
Format poche / 540 pages / Prix 9,00 €


Présentation de l'éditeur :

Le mal se répand dans Midkemia. Les exterminateurs du duc d'Olasko massacrent tout sur leur passage. Seul un jeune garçon survit au carnage. Recueilli par le puissant conclave des Ombres, Kieli va affûter sa vengeance autant que son bras. En compagnie de l'autoritaire Robert de Lyis, du magicien Magnus aux troublants pouvoirs et du jeune Caleb, déjà chasseur et guerrier sans égal, Kieli va devenir une arme impitoyable.
Il abandonnera tout pour suivre la voie qui lui a été tracée : devenir la Serre.



9,00 EUR
Achat Fnac


Avis de Lauryn :

Avec le tome 1 du Conclave des Ombres, Raymond Feist entame un nouveau cycle de son monde fétiche : Midkemia. On y retrouve d'ailleurs le personnage emblématique de Pug, accompagné de son épouse, et certains lieux que le lecteur connaît déjà, histoire de faire le lien avec le reste de la saga qui avoisine désormais la trentaine de volumes.
Ici, le lecteur découvre donc un nouveau personnage, Serre du faucon argenté, qui ne se démarque pas vraiment des héros habituels de Feist. Son histoire dramatique va le propulser dans une intrigue trop vaste pour lui et il va devoir s'engager dans la lutte contre le Mal (encore un élément qu'affectionne l'auteur). Au cours de son périple, il va s'attacher à des compagnons, parfois subir encore des désillusions, être gravement blessé à de multiples reprises... Bref, un schéma devenu commun aux ouvrages de la saga qui laisse toutefois un petit arrière goût décevant. Les réactions des différents personnages, le héros compris, ne sont pas toujours d'une logique évidente pour le lecteur (surtout à la fin) et il peut avoir l'impression que l'auteur a eu recours à une explication simpliste pour précipiter Serre dans une direction qu'il n'aurait pas prise autrement.
Mais, comme d'habitude avec Feist, l'ensemble est bien mené, l'action et les périodes plus calmes sont bien dosées et les scènes de bataille plutôt bien rendues. Un petit bémol pour ce tome : dans le premier tiers du livre, le style souffre de lourdeurs que l'on ne trouve plus par la suite. Un phénomène dû, je pense, à la traduction, mais qui aurait aisément pu être évité.

Serre du faucon argenté est donc un bon moment de lecture, un agréable divertissement, mais qui ne révolutionnera pas la Fantasy. Attendez-vous à du classique, qui reste dans la lignée de ce que l'auteur a déjà fait avec le reste de sa saga Midkemia.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire