Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 29 octobre 2015

Tim Burton

Halloween est la période idéale pour regarder quelques films bien au chaud chez soi. L’œuvre de Tim Burton est parfaite pour l'occasion. On doit à ce cinéaste des films fantastico-macabres à l'esthétique reconnaissable entre toutes. Après 44 ans de carrière, 57 films et séries tournés (qu'on ne citera pas tous ici), 30 nominations, 5 prix et près de 67 millions de spectateurs venus voir ses films au cinéma, Tim Burton peut se targuer d'avoir imposé sa patte auprès du public.

Des films qui ont marqué les générations


C'est avec Pee Wee Big Adventure, en 1985, que Tim Burton fait ses vrais débuts au cinéma comme réalisateur. Décalée et loufoque, cette comédie colorée pose déjà les bases de l'univers du réalisateur. Ce film a rencontré beaucoup de succès aux États-Unis, mais en France, c'est véritablement avec Beetlejuice, en 1988, que le public a découvert l'univers de Tim Burton. Un univers à la fois morbide, drôle, poétique et esthétiquement fort, que l'on retrouvera dans ses films suivant et qui plait tout autant aux petits qu'aux grands.


En 1989 et 1992, Tim Burton réalise respectivement Batman et Batman, le défi. Il réussit à apporter sa touche très personnelle à cet univers sombre.


En 1990, Edward aux mains d'argent sort au cinéma, et c'est avec ce film que démarre la collaboration entre Tim Burton et Johnny Depp. Le succès auprès des critiques et des spectateurs est immédiat. Tout le monde se prend d'affection pour cet étrange personnage qui évolue dans une histoire émouvante, touchante et intelligente.



Autre film, autre succès : L'Étrange Noël de M. Jack. Sorti en 1994, ce film d'animation en stop-motion, aujourd'hui culte, a nécessité près de 3 ans de tournage. Ce film est souvent cité comme l'un des préférés des fans de Tim Burton (avec Edward aux mains d'argent). Et pour cause, de son ambiance à ses personnages, en passant par la bande-son ou encore son scénario, c'est un véritable bijou.


Mars Attacks a tout autant marqué les esprits, mais d'une manière bien différente. Dans ce film totalement loufoque où on décime des aliens en leur faisant écouter du Tom Jones, Tim Burton s'éloigne de ses contes macabres habituels pour s'essayer avec succès à la comédie SF déjantée.



Retour aux contes macabres avec Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête. Ce film élégant vous entraîne dans une enquête horrifique où le surnaturel pointe le bout de son nez. Esthétiquement magnifique, ce film gothique est également un grand succès.


D'autres films arrivent, d'autres succès encore, quoi que plus mitigés peut-être. Les fans sont toujours au rendez-vous et le talent de Tim Burton ne se dément pas, malgré quelques réalisations moins enthousiasmantes que d'autres. Tim Burton explore des sujets différents, mais qui portent tous la marque de son style inimitable.


Après Big Eyes en 2015, ses prochains films à sortir au cinéma seront Beetlejuice 2, Miss Peregrine et les enfants particuliers et Dumbo. Voilà qui promet encore de bons moments dans l'univers si particulier de Tim Burton.

Quelques anecdotes


Tim Burton est un ami fidèle qui aime travailler avec les mêmes personnes quand c'est possible. Parmi les acteurs qui ont très souvent collaboré avec lui, on peut citer Johnny Depp, qui a participé à pas moins de huit de ses films.


Helena Bonham Carter a quant à elle participé à sept films de Tim Burton. Elle est d'ailleurs considérée comme la muse du cinéaste. Côté vie privée, ils ont vécu treize ans ensemble et ont eu deux enfants : Billy Ray et Nell. Séparés aujourd'hui, ils entretiennent encore d'excellents rapports. 


On retrouve aussi régulièrement le compositeur Danny Elfman pour la bande-son des films de Tim Burton. Le compositeur a même prêté sa voix à quelques personnages, notamment dans L'Étrange Noël de M. Jack et Les Noces Funèbres.


Anecdote amusante, Jack Skellington, le personnage de L'Étrange Noël de M. Jack, est présent dans Beetlejuice ! Vers la fin du film, on peut le voir, habillé en noir, sur le toit d'un carrousel.


Dans le film Sleepy Hollow, le personnage d'Ichabod Crane ne va nulle part sans son fidèle cheval, nommé Poudre à Canon. Le cheval était déjà vieux au moment du tournage, et malgré ses bons services, il était destiné à l'abattoir après le film. Mais il a finalement été sauvé par Johnny Depp, qui l'a adopté, car il refusait de laisser mourir le cheval avec lequel il avait partagé l'écran.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire