Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 11 octobre 2015

Focus On...Les Halliennales 2015

Retour sur notre samedi aux Halliennales.


Pour la première fois, Rory et moi nous sommes rendues au salon qui se déroulait ce samedi 10 octobre dans le nord de la France, Les Halliennales. Pour la quatrième édition, auteurs et créateurs en tout genre étaient présents pour une journée très sympathique près de Lille.

Arrivées très tôt à l'une des gares de la ville, nous avons été récupérées par une autre membre du staff RCS - Bit-Lit.Com originaire de la région et bénévole sur le salon, Cassiopée. Nous avons pu voir la mise en place de certains stands avant l'ouverture et nous familiariser avec le lieu.
~

Le salon est découpé en trois parties : celle dédiée aux auteurs et aux maisons d'édition présentes, celle prévue pour le pôle jeu ; juste à coté de celle pour le Marché Fantastique.




Ce salon était pour nous l'occasion de croiser des amis "blogosphériques" mais aussi de rencontrer (pour la première fois ou non) des auteurs intéressants, drôles et souriants. Il faut dire que ce genre de "petits salons" permet aux lecteurs et aux auteurs de vraiment échanger, malgré la file d'attente pour obtenir une signature de certains d'entre eux. L'atmosphère conviviale est renforcée ici par la troupe de bénévoles sillonnant les allées, notamment pour offrir café, thé et jus de pomme aux romanciers.

Nous avons pu échanger avec les auteurs Rebelle/J'ai Lu J. Arden, Christy Saubesty et Stéphane Soutoul, et bien sûr faire dédicacer nos livres.


Nous avons pu rigoler avec Gabriel Katz, qui a eu beaucoup de mal à nous faire une dédicace. En effet, pour ma première demande de dédicace, le livre n'était pas à vendre, pour la deuxième, qui était un cadeau pour une amie, le livre avait déjà été demandé par elle, et pour la mienne... je vous laisse juger la photo plus bas. Me demander de vous sortir un mot comme source d'inspiration est plutôt dangereux  

   
Mot d'excuse pour mon amie qui n'aura pas la dernière parution de Gabriel Katz

J'ai également beaucoup ri face au duo Benjamin Loirat et Dobbs, ou de la façon qu'ils ont de passer d'une simple information à une idée délirante. Nous avons pu également échanger avec Manon Fargetton et repartir avec une petite dédicace et une promesse un peu étrange : de ne surtout pas laisser notre amie Marion acheter son livre. Qui a dit que ce n'était pas difficile de faire un cadeau à une grande lectrice ?


De mon côté, j'ai bien dépensé (comment ça trop ?!) tandis que Rory a été beaucoup trop raisonnable. Il faut dire que je lis 10 fois moins de livres que Jm-les-livres (qui adore les livres, au cas où ça ne serait pas clair )

Voici nos achats et dédicaces :

Jm-les-livres :

  





Rory :


Après avoir bien fait flamber la carte bleue du côté des livres, vous pouviez découvrir les créations des divers exposants du Marché Fantastique : bijoux, couvres-chef, poterie, décoration... De quoi ravir les yeux !

 

Vous pouvez retrouver la liste des exposants ici ainsi qu'un lien vers leur site : http://www.halliennales.com/le-marche-fantastique-2015/


À 14h30, nous avons assisté à la table ronde autour de Pierre Bottero en présence de Agnès Guerin, éditrice chez Rageot ayant suivi la publication de ses deux trilogies sur Ewilan ; Krystel, illustratrice des nouvelles éditions de la série et Camille Brissot, auteur qui a eu la chance d'être conseillée au début de sa jeune carrière (elle avait alors 13-14 ans) par Pierre Bottero. Toutes les trois ont évoqué l'homme derrière la plume et la vision qu'elles ont de son œuvre. Un débat intéressant qui m'a permis d'en apprendre plus sur lui et à Rory de découvrir la saga. Un moment très intéressant.



Puis vers 18h, fin du salon et départ pour un petit restaurant sur Lille avant de reprendre le train vers 21h30 direction la capitale.

Une excellente journée faite de belles rencontres et de beaux achats. Mais en rentrant chez soi, l'appel du lit est plus fort que tout, donc on attend le lendemain pour redécouvrir nos dépenses et le montant total déboursé.

"Bonjour monsieur mon banquier. Vous avez passé un bon week-end ? Parce que le mien..."

1 commentaire: