Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 28 septembre 2015

Fairest, Tome 1 : Le grand réveil

Fairest, 
Tome 1 : Le grand réveil
de Matthew Sturges, Bill Willingham et Phil Jimenez

Éditions Urban Comics

Sortie le 13 février 2014
Format album / 168 pages / 15 €

Présentation de l'éditeur :

Héroïne incontestée de la guerre menée par la petite communauté des Fables contre l'Adversaire, la Belle au Bois Dormant n'en a pas moins payé le prix fort. Plongée dans un profond sommeil, elle attend depuis le baiser de l'amour véritable. Qui aurait pu prévoir que l'heureux élu serait le célèbre et présomptueux Prince des voleurs, Ali Baba ? Accompagné d'un odieux petit génie, tous trois doivent à présent trouver le moyen d'échapper au bras droit de l'ennemi vaincu : la glaçante Reine des Neiges.




15,00 EUR
Achat Fnac

L'avis de Lila :

Ce comics est en réalité une série dérivée de la saga Fables, qui mettait déjà en avant des personnages issus des contes. On peut la découvrir sans avoir lu Fables avant, même si cela permet de mieux resituer certains personnages et de bien comprendre le contexte dans lequel ils évoluent.

Dans Fairest, ce sont les héroïnes qui sont mises en avant. On retrouve dans ce premier tome la Belle au bois dormant et la Reine des neiges. Tirées du sommeil par Ali Baba en personne, elles se retrouvent au cœur d'une histoire mouvementée.

Ce premier tome est vraiment très agréable à lire. Les dessins sont magnifiques : ils reflètent parfaitement les ambiances, l'action, et permettent une immersion optimale dans le récit. L'histoire en elle-même ne manque pas non plus d'atouts : de l'amour, de l'action, du suspense et une bonne dose d'humour. Loin des contes de notre enfance, les auteurs s'amusent avec ces personnages mythiques pour les présenter sous un nouveau jour. La Belle au bois dormant n'hésite pas une seconde à distribuer des coups de poing quand l'opportunité se présente, Ali Baba est un charmeur parfois boulet et le génie de la lampe ne manque jamais de faire rire avec ses réflexions souvent déplacées, mais toujours pleines de bon sens.
À noter qu'une courte histoire à la fin présente également Belle et la Bête. Là encore, ces deux personnages sont montrés de manière inédite, dans une aventure policière où on aurait bien tort de se méfier uniquement de la Bête.

Sans être un véritable coup de cœur, Fairest est une série qui dépoussière les contes et qui propose des histoires amusantes servies par des dessins géniaux. Une saga à découvrir et à suivre de près.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire