Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 2 août 2015

Et en plus, il cuisine de Angéla Morelli



Et en plus, il cuisine
de Angéla Morelli

Éditions HQN

Sortie le 5 juin 2015
Format numérique / 63 pages / 2,99 €



Présentation de l'éditeur :

Garden party, champagne et beau gosse !
Dans la vie, il y a des catastrophes inévitables. Des cataclysmes que l’on voit venir de loin mais que l’on sait inéluctables. Pour Agathe, l’anniversaire de mariage de ses parents appartient définitivement à cette catégorie. Car si la perspective de se noyer dans le champagne et les petits fours sous le soleil midi pyrénéen, le tout entouré de rubans roses cuisse-de-nymphe-émue, peut être réjouissante, le fait de devoir annoncer à ses parents que le bienaimé, le terriblement adulé ex-futur-gendre Gregory ne sera pas là (et ne sera plus jamais là, sous peine de décapitation immédiate) dépasse le plus cauchemardesque des cauchemars. Une agréable distraction ne serait pas de refus, surtout si elle a de grands yeux bleus et une ressemblance frappante avec Channing Tatum...


Avis de Jm-les-livres :

Cette nouvelle très agréable allie le soleil du Sud-Ouest aux talents culinaires d'un homme. C'est frais, grinçant, torride ! Bref, tout ce qu'il faut pour passer un bon moment au bord de la piscine avec un petit cocktail.

Agathe est de retour dans la région bordelaise pour célébrer l'anniversaire de mariage de ses parents. Ce retour aux sources ne l'enchante guère car elle va devoir composer avec son dragon de mère, une femme autoritaire et froide, qui n'a jamais caché à quel point sa fille aînée l'avait déçue. Agathe, qui veut tout faire pour survivre à ce week-end sans y laisser trop de plumes, choisit de cacher à sa mère qu'elle a rompu avec son fiancé. Pas facile de dissimuler ce secret au dragon. Et quand en plus elle tombe sur le dieu grec qui va officier comme traiteur à la fête de ses parents, le week-end devient un peu plus épicé. 

La plume de l'auteur est vraiment très agréable, pleine d'humour et de sincérité. Agathe est très attachante (surtout quand on découvre sa mère) et le personnage masculin, Artème, donne envie de se mettre aux fourneaux, ou de le laisser faire, juste pour le plaisir de le voir évoluer dans une cuisine. Mis à part son prénom un peu spécial, Artème est vraiment très intrigant et l'attraction entre Agathe et lui électrique. À aucun moment l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre semble incongrue : le lecteur se laisse porter très facilement. Il aurait peut-être était intéressant d'en découvrir plus sur le monsieur pour cerner un peu mieux le personnage, mais dans l'ensemble, et même si le format est court, Angella Morelli a su maîtriser l'exercice à la perfection. Le lecteur a toutes les cartes en main pour apprécier sa lecture. Une auteur à suivre de près.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire