Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 20 mai 2015

Le club des survivants Tome 1 : Une demande en mariage de Mary Balogh



Le club des survivants
Tome 1 : Une demande en mariage
de Mary Balogh

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 15 avril 2015
Format poche / 384 pages / 7,40 €

Présentation de l'éditeur : 


Au domaine de Penderris, on soigne les corps et les âmes blessés. C’est ici qu’on accueille les valeureux officiers rescapés des guerres napoléoniennes. Et si lord Trentham, récemment anobli pour ses faits d’armes, a la chance d’être valide, son traumatisme n’en est pas moins profond. Maintenant qu’il a un titre à transmettre, il doit se marier. Or quelle femme voudrait de lui alors qu’il se déteste lui-même ? Peut-être cette jeune veuve, lady Muir. Elle aussi a connu son lot de souffrances, mais c’est une lady raffinée, tandis que lui n’est qu’un rustre. Et il a beau être fou d’elle, un monde les sépare.


Avis de Jm-les-livres :

Mary Balogh revient avec une nouvelle série sur un groupe de personnes ayant souffert, physiquement ou émotionnellement, des guerres napoléoniennes.
Dans ce premier tome, nous suivons Hugo Emes, le héros de guerre nouvellement anobli, qui se rend à Penderris pour retrouver tous les membres du Club des survivants, comme ils aiment se nommer, pour leur rencontre annuelle. Hugo est un être plutôt solitaire et, après son séjour à Penderris pour se remettre de la guerre, il a vécu en reclus dans son manoir de Crosslands. Seulement, il a promis à son père sur son lit de mort qu'il reprendrait les affaires familiales et qu'il les transmettrait un jour à son fils. Il est donc temps pour lui de trouver une épouse et, lorsqu'il en parle à ses amis, ces derniers le taquinent en lui disant qu'il n'aura qu'à aller se balader sur la plage pour rencontrer des femmes prêtes à se marier avec lui, dès qu'il leur aura précisé qu'il était riche et titré. Les prenant au mot, il part en direction de la plage et tombe sur une lady en détresse, Gwendoline Grayson. 

Les lecteurs de la série des Bedwyn et de ses préquels se souviendront s'en doute de la sœur de Neville, héros d'Une nuit pour s'aimer. Suite à une entorse à la cheville, la veuve se voit obligée de rester une semaine au domaine de Penderris, le temps de guérir, et se rapproche bien malgré elle d'Hugo. S'il semble plutôt froid et sévère au premier abord, très vite, ce qu'elle découvre de lui l'attire. Mais ils sont tous les deux issus de milieux différents et un mariage entre eux ne serait pas des plus simples.

Le lecteur retrouve avec plaisir la plume de Mary Balogh, même si ce tome n'est pas le meilleur qu'elle a écrit. Il souffre parfois de quelques longueurs et de quelques répétitions qui alourdissent le récit. L'auteur alterne les points de vue d'un chapitre à l'autre et ce qui est dit dans l'un est répété dans le suivant. Ce n'est pas pertinent et coupe le rythme de l’histoire. Cependant, les échanges entre Hugo, le militaire qui n'a pas peur de dire simplement les choses, et Gwendoline, la parfaite lady, sont savoureux et les pages se tournent très rapidement. L'humour, très présent, et les personnages secondaires qui entourent les héros et donnent envie de découvrir ce qu'il va leur arriver apportent un plus au récit.

Au final, ce premier tome n'est pas le meilleur de l'auteur mais reste quand même à la hauteur du style unique de Mary Balogh.




7,40 EUR
Achat Fnac


7,40 EUR
J'ai Lu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire