Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 3 mai 2015

Journal d'un vampire, Tome 1 de L. J. Smith

Journal d'un vampire, Tome 1

de L. J. Smith

Éditions Livre de Poche Jeunesse

Sortie le 29 mai 2013
Format poche / 480 pages / Prix 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Dès l'arrivée de Stefan Salvatore à Fell's Church, Elena, la reine du lycée, se jure de la séduire. D'abord distant, le garçon aux allures d'ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu'il aimait l'a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des évènements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L'histoire est-elle amenée à se répéter ? Le récit captivant de deux frères vampires déchirés par l'amour d'une même femme. Un triangle amoureux d'une dangereuse sensualité. 

L'avis de Sophia : 

Lorsque l'on connaît déjà la série télévisée tirée de ce roman, il faut un petit moment pour oublier toutes les images que l'on a déjà en tête, car la série et le roman n'ont que très peu à voir ensemble. Si l'on retrouve bien quelques prénoms et personnages communs, ainsi que des frères vampires et une petite ville américaine, le reste est très différent, et force est de constater que le roman fait bien pâle figure à côté de la série qu'il a inspirée.

Ce roman a de nombreux atouts. L'histoire est intéressante, l'écriture agréable et l'ensemble se lit vite. Il se termine en plus d'une manière qui donnera sans aucun doute envie à ceux qui ont aimé ce premier tome de se ruer sur le second.
Cependant, les défauts qui s'accumulent pendant la lecture viendront sûrement à bout de la patience de beaucoup. Elena, le personnage principal, est le stéréotype de la reine du lycée creuse et égocentrique. Capricieuse, égoïste, prétentieuse, mesquine et immature, cette jolie blonde inspire plutôt des envies de lui distribuer des gifles qu'un attachement profond pour sa personne. Partant de là, quand Stefan s'extasie à longueurs de chapitres sur la personnalité exceptionnelle de l'adolescente, on ne peut que hausser les yeux au ciel au lieu de se prendre de passion pour leur amour naissant. Stefan est assez proche du personnage vu dans la série : gentil et un peu mou. Damon manque, lui, de subtilité, ce qui rend difficile de s'attacher à lui aussi. Quant aux autres personnages, ce sont des adolescents stéréotypés et pas très intéressants. Matt surnage un peu au milieu de ses petits camarades, mais pas assez pour sauver les meubles.

Si l'on occulte la série télévisée, il faut reconnaître que ce roman proposait une histoire originale et de bonnes bases pour une saga passionnante (du moins lors de sa sortie, car depuis les histoires de vampires sont devenues très courantes). Mais ses personnages caricaturaux et, pour certains (comme Elena), imbuvables gâchent la lecture.
Journal d'un vampire est plutôt un livre à réserver aux adolescentes avides d'histoires d'amour entre des lycéennes égocentriques et des vampires ténébreux mais pas trop.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire