Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 22 avril 2015

Twisted Love, Tome 1 : Sous Influence de Meredith Walters

Twisted Love, 
Tome 1 : Sous Influence

de Meredith Walters

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 24 avril 2015
Grand format / 384 pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :

Aubrey ne s’est jamais remise de la mort de sa sœur. Des années après le drame, elle reste persuadée qu’elle aurait pu faire quelque chose pour éviter l’overdose qui lui a coûté la vie. En quête de rédemption, Aubrey étudie les mécanismes de l’addiction et anime un groupe de parole dans l’espoir de venir en aide à des jeunes et de leur épargner le sort qu’a connu sa sœur. C’est là qu’elle rencontre Maxx, un bad boy au passé sombre, drogué et dealer. Il incarne son pire cauchemar, mais elle se sent irrésistiblement attirée par lui...

L'avis de Chani

Si Aubrey étudie la psychologie et plus particulièrement les addictions de toutes natures, ce n’est pas par hasard. En effet, sa petite sœur a fait une overdose trois ans plus tôt et la jeune femme porte depuis le poids de la culpabilité. Alors qu’elle co-anime un groupe de parole composé d’accros de tous poils, Aubrey est irrésistiblement attirée par Maxx, junkie et dealer, qui représente tout ce qu’elle déteste. Mais parfois le cœur prend le pas sur la raison…

Je sors de cette lecture avec un avis très mitigé, difficile de dire si j’ai aimé ou pas. En fait, non, je n’ai pas aimé cette histoire, mais paradoxalement j’ai envie de lire la suite pour savoir ce qu’il advient de ces personnages que j’ai découverts et appris à connaître. Je n’ai pas aimé Sous influence parce qu’il s’agit d’une relation toxique et destructrice. L’ambiance de fond est sombre et limite glauque, pas ce que je préfère en termes de romance. Aubrey est particulièrement agaçante, elle manque de maturité et de recul, compromettant son avenir pour un type qu’elle sait dangereux et instable. Pour une future thérapeute, elle a encore énormément à apprendre, sans compter qu’elle manque aussi du bon sens le plus élémentaire. Au lieu de tirer Maxx vers le haut, elle ferme les yeux sur les mauvais côtés du jeune homme et se laisse entraîner dans sa spirale infernale, autrement dit un comportement à mille lieues de ce qu’on lui enseigne chaque jour. Maxx est, quant à lui, un monstre d’égoïsme qui se voile la face et se cache derrière des excuses bidon pour justifier ses actes. Face aux doutes d’Aubrey il l’encourage sur la mauvaise voie, ne pensant qu’à son intérêt, à son plaisir. Il est vraiment très difficile de voir du romantisme ni même une once de positif dans ce couple complètement dysfonctionnel. Mais, pourtant, le lecteur est happé dans leur histoire, peut-être mu par le naïf espoir de voir toute cette noirceur se transformer en happy end. C’est ce même espoir qui me poussera sans doute à lire la suite…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire