Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 3 mars 2015

Inside Out Trilogy, Tome 1 : Si J'étais Elle

Inside Out Trilogy
Tome 1 : Si J'étais Elle
de Lisa Renée Jones

Éditions J'ai lu
Semi-poche érotique


Sortie le 9 avril 2014
Format broché / 384 pages / 13 €


Présentation de l'éditeur :

Je m'appelle Sara McMillan, j'ai vingt-huit ans et je suis professeur. Un jour, par hasard, je découvre le journal intime de Rebecca, qui, semble-t-il, a travaillé dans la plus prestigieuse galerie d?art de San Francisco. Dès les premières lignes, l'addiction est totale, tant le récit de ses expériences sensuelles me fascine, éveillant en moi des fantasmes inavouables. Or, au fil des pages, je comprends bientôt qu'il lui est arrivé quelque chose ; le désir laisse alors place à la tourmente, à l'angoisse. Qu'est-il arrivé à Rebecca ? En marchant sur ses pas, je fais la rencontre d'hommes dangereusement attirants, des hommes qu'elle aussi a connus. Méfiance, toutefois, car ma curiosité pourrait bien me plonger dans un abîme de plaisirs interdits.

L'avis de Sophia :

Cette romance érotique joue la carte du mystère et du suspense.
Sara, jeune enseignante sage et sans histoire, découvre un jour un journal intime dans lequel une certaine Rebecca raconte ses ébats sexuels et sa passion incontrôlable pour un homme. Sara décide de se lancer sur ses traces, pour vérifier qu'elle va bien.

L'histoire ne manque pas de tension. Sara s'immerge dans la vie de Rebecca, jusqu'à occuper son emploi, et on se demande tout du long ce qui lui est arrivé, où elle est passée et qui dans son entourage pourrait être cet homme mystérieux qui la rendait à la fois passionnée et angoissée.
D'une façon générale, tous les ingrédients sont là, servis sur un plateau, pour séduire les amateurs du genre : hommes sexy et riches, monde de luxe, sexe torride, etc. Même la plume de l'auteur n'est pas désagréable.

Pourtant, le roman n'est pas exempt de défauts, et il est possible de passer totalement à côté de l'engouement qu'il suscite. Ce fut mon cas.

Sara est un personnage peu accrocheur. On retombe sur la classique héroïne parfaite en tous points et franchement naïve qui va laisser un millionnaire l'encanailler. Tout le monde l'aime au premier regard, comme si le monde entier n'attendait qu'elle pour exister, alors qu'elle est supposée être une enseignante effacée et discrète. Son obsession pour Rebecca est un point intéressant, mais qui se révèle trop prévisible.

Il y a aussi Mark, le directeur de la galerie d'art où travaillait Rebecca, et un artiste, Chris. Tous deux sont super riches, super sexy, super autoritaires, etc. Et évidemment, tous deux trouvent Sara fascinante. Les autres personnages servent surtout de faire-valoir à l'héroïne. Les protagonistes ne manquent pas tellement de profondeur, mais il est étonnement facile de lire le roman sans s'attacher un minimum à aucun d'eux.

L'intrigue quant à elle traîne en longueur. Pendant plus de 100 pages (le livre en fait 300), on ne trouve ni romance ni érotisme et on s’ennuie pas mal. Ensuite, les choses gagnent enfin en intensité et l'histoire se révèle intéressante malgré ses faiblesses.
On relève en plus des petites incohérences qui peuvent agacer. Au début du roman, l’héroïne n'a pas connu d'hommes depuis 18 mois, quelques chapitres plus loin, ça fait en fait 5 ans. Lorsque Sara rencontre le directeur de la galerie, elle lui saute dessus et exige aussitôt qu'il l'embauche, avant d'affirmer quelques pages plus loin qu'elle ne sait pas encore si elle "acceptera" l'offre d'emploi. À n'y rien comprendre...
On tombe aussi sur une scène franchement insupportable (et malheureusement, trop souvent présente dans les romances érotiques), où Sara explique qu'elle peut faire l'amour sans préservatif, car elle prend la pilule. Et quand son homme (qu'elle connaît depuis une semaine, mais qu'elle aime déjà à la folie) semble hésiter, elle part aussitôt dans une scène terrible (et grotesque). Heureusement pour l’héroïne, lui non plus n'a jamais entendu parler des MST, donc ils s'accorderont rapidement sur ce détail.

Le roman se termine en plein suspense, et l'on tourne la dernière page avec de nombreuses questions irrésolues. Ceux qui ont aimé leur lecture s'arracheront sûrement les cheveux en attendant la suite. Les autres en resteront là.

En bref, un roman qui possède de très bonnes qualités et qui séduira sans aucun doute de nombreux lecteurs. Mais le début un peu long et certains détails agaçants viendront sûrement à bout de la patience des autres.




13,00 EUR
Achat Fnac


13,00 EUR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire