Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 25 janvier 2015

Thoughtless, Tome 2 : Insatiable de S.C. Stephens



Thoughtless
Tome 2 : Insatiable

de S.C. Stephens


Éditions Hugo 
Collection New Romance

Sortie le 3 juillet 2014
Format semi-poche / 352 pages / 17 €



Présentation de l'éditeur :


Que se passe-t-il quand on passe de la liaison à la vie de couple ?
S’aimer est simple, se faire confiance est parfois plus difficile…


La serie phénomène de S.C. Stephens est de retour, avec son couple désormais mythique : Kiera et Kellan. Dans Indécise, le premier volet de la trilogie, Kiera s’était retrouvée en plein milieu d’un triangle amoureux, avec son lot de mensonge, de trahison et de souffrance.
S’ils sont parvenus à s’avouer leur amour, si Kiera a enfin fait son choix et quitté Denny, si Kellan et elle forment désormais un véritable couple, leur vie ne sera pas pour autant un long fleuve tranquille.
Alors qu’ils s’étaient rapprochés à l’occasion de l’absence de Denny, c’est maintenant au tour de Kellan de laisser seule la fragile Kiera. Son groupe a décroché une tournée et le très sexy chanteur des D-Bags doit donc s’absenter. Kiera devra tirer les enseignements de ses erreurs passées et prendre de l’assurance ; Kellan, lui, devra apprendre à se confier ; bref le jeune couple devra se faire confiance. Et leur relation étant née dans la trahison, cela ne s’annonce pas facile ! Y parviendront-ils ? Un parcours vers l’âge adulte plein de sensibilité, de sensualité et non dénué d’humour.

L'avis de Rory :

Si l’on a aimé le premier tome de Thoughtless et sa romance torturée, on se réjouit d’avoir Insatiable entre les mains. Malheureusement, notre enthousiasme est vite refroidi tant la première partie du roman est d’un ennui mortel. Le même schéma de pensée ne cesse de se répéter chez Kiera. En premier lieu, la jeune femme doute de l’amour de Kellan (parfois avec une pointe de jalousie envers telle ou telle fille de l’entourage du beau musicien), puis finit par se raccrocher à la méthode Coué, se répétant une énième fois que Kellan l’aime, elle, que Kellan l’a choisie, elle. Le lecteur n’a tellement rien à se mettre sous la dent qu’il en vient à se poser des questions diverses et variées. Ainsi, il s’interroge sur le futur professionnel de Kiera. Car si la jeune fille fait des études (et on nous répète sans cesse qu’elle a des facilités), on ne sait pas quel est son but dans la vie (à part « Kellan ») ni ce qu’elle souhaite exercer comme métier.

Les personnages n’évoluent pas beaucoup, mis à part un peu à la toute fin, et de manière assez précipitée d’ailleurs. Encore une fois, Kiera est à certains moments odieuse avec Kellan, et lui ne dit pas grand-chose. Ce dernier a tout de même son lot de « mauvaises interprétations de la situation », mais les preuves qu’il croit trouver contre Kiera semblent infiniment plus valables que celles de la jeune femme. À nouveau, Kiera cache des choses à l’élu de son cœur, et on dirait réellement qu’elle cherche les ennuis. Malgré la désapprobation de tous ses amis et de sa sœur, elle réussit à entraîner tout le monde dans son mensonge.

Au niveau des rebondissements, ce qui arrive à Anna (la sœur), est quasiment le point le plus intéressant de l’histoire... même s’il donne lieu à un quiproquo très téléphoné du côté Kiera/Kellan... et à toujours plus de « drama ». De manière générale, le « doute » est le sentiment qui domine tout au long du roman. Tout tourne autour du fait que nos deux héros n’ont pas entamé leur relation sur des bases saines, et que, bien qu’ils s’aiment, il ne se font pas confiance.

Si l’on a envie de sourire, ce livre n’est pas celui à ouvrir. Malgré quelques passages doux entre Kiera et Kellan, seule la fin est joyeuse et satisfaisante. Oui, il faut souligner que les derniers instants du roman amènent un sourire sur les lèvres du lecteur, et même quelques larmes. Mais après des pages de soupirs et de prises de tête, est-ce suffisant ? La fin, puisque l’on en parle, ressemble à une conclusion définitive alors qu’il existe un troisième tome. On est très tenté d’en rester là.



16,15 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire