Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 28 octobre 2014

Jamais deux sans toi de Jojo Moyes

Jamais deux sans toi
de Jojo Moyes

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 24 octobre 2014
Grand format / 416 pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :


Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir.
Alors qu’elle ne s’y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d’initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d’accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s’acheter une conduite et d’oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S’ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?


L'avis de Chani

Femme de ménage le jour et serveuse en soirée, Jess se démène pour essayer de joindre les deux bouts. Seule avec son fils, victime de harcèlement scolaire, et sa fille, surdouée qui risque de rester sur la touche faute de moyens, la jeune femme ne tient le coup que grâce à son optimisme à toute épreuve. Quand un concours de mathématiques pourrait permettre à sa fille d’intégrer une école privée, Jess n’hésite pas à traverser le pays pour lui offrir cette chance. Ed, un de ses employeurs en position délicate, va se trouver sur leur route et les accompagner lors de ce long voyage.

Jamais deux sans toi a un petit goût de Cendrillon et de Pretty Woman (sans marraine la bonne fée ni Hollywood Boulevard), avec une héroïne forte et déterminée, avec un optimisme chevillé au corps. C’est bien simple, malgré les embûches (qui sont nombreuses) et toutes les raisons qui pourraient faire baisser les bras à plus d’un, il se dégage de ce roman une joie de vivre et un optimisme qui font du bien au moral. La romance en elle-même occupe finalement le second plan, c’est davantage une histoire de complicité, la rencontre de deux êtres abîmés par la vie qui se réparent l’un l’autre. Jojo Moyes sait raconter de belles histoires plus profondes qu’on pourrait le penser de prime abord et Jamais deux sans toifait partie des plus touchantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire