Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 10 septembre 2014

Interview Marika Gallman

Alors que la saga Maeve Regan s'achève après 5 tomes sortis aux Éditions Milady et que Bad Moon Rising revient et se poursuit aux Éditions du Petit Caveau, nous avons eu envie d'interviewer Marika Gallman. Elle s'est gentiment prêtée au jeu des questions un brin décalées du staff.
Bonne lecture !


Bonjour Marika. Le tout dernier tome de votre saga Maeve Regan arrive bientôt en librairies. À cette occasion, nous aimerions en apprendre un peu plus sur vous et vos projets.

Pour commencer, quelques questions sérieuses.

La saga Maeve Regan touche à sa fin. Pas trop triste de dire au revoir à la « dinde » ?

Si, quand même. Et aux autres aussi. Ou peut-être surtout. Je ne sais pas si ça ferait de moi une mauvaise mère d’avouer que le gang va probablement plus me manquer qu’elle. Et je ne sais pas non plus s’il serait judicieux de préciser que le trio qui va le plus me manquer est Victor, Connor et Benoxh. Mais dans la mesure où je n’ai pas peur des camisoles blanches, voilà, c’est dit.

Quel est le trait de caractère de Maeve que vous aimez le plus ? Celui que vous supportez le moins ?

Elle continue, quoi qu’il arrive, peu importe ce qui se dresse sur son passage. Que ce soit la mort d’un être aimé, un père psychopathe qui veut la tuer, des gens qu’elle aime qui la trahissent. Comme le roseau dans la célèbre fable, elle plie mais ne rompt pas. Plus d’une fois, dans sa situation, j’aurais eu envie de me rouler en boule dans un coin jusqu’à ce que les choses passent. J’admire cette ténacité, cette force brute, et je la lui envie.
Celui que je supporte le moins ? Ce serait sa propension à se persuader qu’elle n’a besoin de personne, qu’elle peut tout faire toute seule. Il y a bien sûr, dans son cas, l’envie que ceux qu’elle aime soient en sécurité, mais elle en a un peu trop fait une religion. Les choses changent enfin dans le 5ème tome. Et étrangement, c’est le dernier, donc c’est que c’était peut-être utile…

Si vous pouviez sortir prendre un verre avec un des personnages de la saga Maeve Regan, lequel choisiriez-vous ? Vous pensez que vous passeriez un bon moment ?

Je sens que je ne vais plus échapper longtemps à la camisole, mais je dirais Victor. Et je pense qu’on s’amuserait comme des fous. Ou sinon, peut-être que j’essayerais de faire boire Lalawethika, pour voir ce qui se passe quand il se déride un peu.

Vos prochains romans seront-ils encore de l’urban fantasy ou pensez-vous explorer d’autres genres ?

Je suis actuellement en train d’écrire une série d’Urban Fantasy et, à côté de ça, je travaille sur un roman avec un postulat fantastique, mais dont l’histoire même, elle, ne l’est pas. Je ne pense pas quitter l’aspect surnaturel/fantastique de sitôt, même si j’ai toujours aimé les polars et que je ne désespère pas de trouver le temps d’écrire celui qui me trotte dans la tête depuis 10 ans. Mais vous pourrez en tout cas m’attendre au tournant avec une histoire d’amour relativement prochainement.

Quels auteurs vous inspirent le plus, et en quoi influencent-ils votre travail ?

C’est assez difficile à dire. Il y a des auteurs que j’adore et admire, mais je ne sais pas si on peut dire qu’ils m’inspirent. J’aimerais, un jour, écrire un texte aussi beau que Marguerite Yourcenar et Le dernier Amour du Prince Genghi (sûrement parce qu’il m’a fait pleurer comme une madeleine), donc peut-être que ça me pousse à essayer de faire un peu mieux chaque fois, en me disant que peut-être, un jour, quelqu’un sera aussi ému aux larmes en lisant une de mes phrases qui lui aura tordu les tripes (même si mon but ultime dans la vie n’est pas de faire pleurer les gens) et que c’est là une forme d’inspiration. Autrement, pour ce qui est du moment où j’écris, je suis beaucoup plus dans les choses en mouvement, que ce soient des films, des séries, ou les gens autour de moi.


Dans la novella Bad Moon Rising, vous proposez une héroïne totalement différente de Maeve, et des vampires beaucoup moins sexy que Lukas. À quoi peut-on s’attendre dans vos projets à venir ?

À des héroïnes qui ne sont pas une pâle copie de la première :) Et à des univers aux palettes de couleurs assez différentes. Dans Bad Moon Rising, je suis repartie avec des vampires parce que c’était pour le Petit Caveau (qui est spécialisé là-dedans), mais ce n’est pas du tout mon animal de prédilection.

Est-ce que ça vous fait un petit quelque chose d’avoir en quelque sorte « ouvert la voie » aux auteurs francophones dans la Bit-Lit en France/Suisse/Belgique ?

Est-ce que c’est vraiment le cas, ou est-ce que c’était juste la période où ça commençait et que j’ai eu la chance d’être signée à ce moment-là ? Même si j’ai été la première « ouvertement » francophone, je n’ai pas l’impression d’avoir fait grand-chose, donc non. Peut-être que si quelqu’un m’approche un jour en me disant qu’il a poursuivi ses rêves parce que mon chemin l’a inspiré, j’aurai une petite poussière dans l’œil, mais pas plus que si j’avais été la 1072ème francophone publiée :)

Quelques questions beaucoup moins sérieuses… Dites-nous tout, le peuple veut savoir !

Thé ou café ? Avec pâtisseries bien grasses ou petits biscuits raffinés ?

Café le matin. Thé la journée. Café le soir si je suis en deadline. Sinon tisane. Et euh… quelque chose de salé. Je ne suis pas fan du sucré.

Les hommes, vous les préférez avec un sabre laser ou des crocs pointus ?

Avec un grand sabre laser sous leurs peignoirs Star Wars.

Plutôt filmovore ou sérivore ? Quels sont vos derniers coups de cœur film et/ou série ?

Sérivore, même si filmovore aussi. Je suis en plein Fargo, gros gros coup de cœur, et la dernière avant était Penny Dreadful. Le dernier film que j’ai vu était Guardians of the Galaxy, et je veux un Groot.

Trop c’est trop, vous partez vivre pour toujours sur une île déserte. Quel livre ou quelle saga emmenez-vous dans vos bagages ? (un seul !)

Oh la la… Dans la mesure où j’ai une mémoire visuelle assez ch…, je n’arrive pas à relire de livres, même ceux que j’ai adorés, pour le plaisir (pour l’étudier et le décortiquer, c’est différent). Donc je suppose que je partirais avec Harry Potter, qui est la seule que j’ai réussi à lire plus d’une fois parce qu’on découvre toujours des petits détails qui étaient passés inaperçus avant. Ou une encyclopédie. Ou avec un livre dont vous êtes le héros pour tester tous les scénarios possibles avant de mourir de faim parce qu’il n’y aura que des fruits sur cette île et que je serais bien incapable de chasser le sanglier.

Et d’ailleurs, vous pouvez embarquer dans votre exil une personne de votre choix, humain ou personnage de fiction. Qui emmenez-vous et pourquoi ?

Benedict Cumberbatch, pour qu’il me fasse la lecture.

Si vous étiez un homme, qui voudriez-vous être et pourquoi ?

Benedict Cumberbatch, pour me faire la lecture.

Et si vous étiez un personnage de littérature, lequel voudriez-vous être ?

Bened… hum. Alice.

La Fée Danstesrêves vous propose un superpouvoir au choix (à condition bien sûr de devoir mettre votre culotte par-dessus votre collant à chaque fois que vous voulez l’utiliser). Lequel choisissez-vous ?

La télékinésie (l’arme ultime des fainéants).

Une question cruciale et d’une grande importance pour l’humanité : avez-vous bien supporté la vision de Superman sans son slip rouge dans Man of Steel ?

Je me suis endormie sept fois devant le film. J’étais malade, mais sept fois quand même. Je crois qu’il aurait pu ne rien porter que ça ne m’aurait pas aidée à trouver le film intéressant.

Quelques questions bonus, parce que quand il n’y en a plus, il y en a encore.

Question Troll : Vous avez dit que l’idée d’écrire la saga Maeve Regan était née après avoir lu Twilight, dans une envie de créer l’antithèse de Bella. Maeve Regan est la saga qui vous a fait connaître du public et vous a permis de signer avec un grand éditeur. Peut-on en déduire que Twilight est la saga qui a changé votre vie ?

42.

Question idiote : Si vous étiez obligée de choisir, vous préféreriez vivre toute votre vie avec le portrait d’Edward Cullen (Twilight) tatoué sur votre front, ou que suite à une erreur impossible à corriger, à l’avenir dans toutes les prochaines réimpressions de Maeve Regan les « Maeve » soient remplacés par des « Maeva » ?

De nos jours, il y a des fonds de teint bien assez efficaces pour camoufler des tatouages disponibles à des prix abordables. J’ai, de plus, la chance de ne pas transpirer du front en dessous de 40° à l’ombre.
Et, après tout, Twilight est la saga qui a changé ma vie.

Merci d’avoir répondu à ces questions.

Merci de les avoir posées !


Envie de découvrir les romans de Marika Gallman ? Retrouvez ses meilleurs titres sur notre forum, ainsi que les avis du staff et des membres !

Saga Maeve Regan :
  1. Rage de Dents
  2. Dent pour Dent
  3. La dent longue  
  4. À pleines dents
  5. Sur les dents
Bad Moon Rising :épisodes 1 à 6

Site officiel de l'auteur.
Marika Gallman sur le site Milady.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire