Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 22 juin 2014

Quand l'ouragan s'apaise de Kathleen E. Woodiwiss

Quand l'ouragan s'apaise 

de Kathleen E. Woodiwiss

Éditions J'ai lu 
Collection Aventures et passions

Réédition le 6 novembre 2013
Poche / 7,40 €

Présentation de l'éditeur :

Ce jour de l'été 1799 où elle partit pour Londres afin d'échapper à la tyrannie de sa tante, Heather Simmons, jeune et ravissante orpheline, était loin de prévoir qu'elle se retrouverait bientôt, errant dans le port de Londres, avec un meurtre sur la conscience. Elle est alors entraînée sur le navire du capitaine Brandon Birmingham, riche et bel Américain qui, se méprenant sur sa moralité, fait d'elle sa maîtresse et lui impose un amour brutal que la pure et volontaire Heather ne peut accepter. Entre eux commence un long duel qui se poursuivra tout au long de la traversée, puis dans la merveilleuse plantation que Brandon possède en Caroline du Nord. Le désir physique, exigeant, sauvage et cruel de l'amant que le sort lui a imposé, Heather parviendra-t-elle à le changer en amour ? 


Avis de Jm-les-livres :

Kathleen Woodiwiss fait partie des références que l'on cite en romance historique. Elle appartient à ces "anciennes" auteurs qui n'avaient pas peur de raconter des histoires proches de la réalité de l'époque, même si certaines situations risquaient de choquer les lecteurs. Quand l'ouragan s'apaise est le premier livre que j'ai lu de la dame (et son plus grand succès), et on peut dire qu'il est fidèle à cette pensée : la première rencontre entre l'héroïne et le héros, après un quiproquo, se conclut par une relation plus ou moins consentie. Cet événement, et certains autres, risque de choquer certaines lectrices adeptes des "nouvelles romances historiques" plus soft, mais il serait dommage de passer à côté de ce roman. Avec une grande utilisation de malentendus et de fierté mal placée, Kathleen Woodiwiss nous propose un voyage fort, entre l'Angleterre et l'Amérique, durant lequel les deux héros vont découvrir l'amour et apprendre à s'aimer.

Brandon Birmingham est un riche propriétaire terrien américain, venu en Angleterre pour affaires. Après sa longue période en mer, il demande à son second de lui trouver une femme pour la nuit. Et c'est Heather que l'homme découvre sur les quais. La jeune fille, terrifiée, en fuite, pense qu'elle va être mise en prison après le meurtre qu'elle vient de commettre. Mais sa rencontre avec le capitaine Birmingham va changer sa vie. Il est obstiné, directif, possessif... et il la trouble énormément. Heather, elle, passe de la révolte à la soumission en un claquement de doigts. À dix-huit ans, elle est très naïve et les deux ans qu'elle a vécus sous la coupe de sa tante l'ont beaucoup marquée. Leur relation amoureuse est houleuse tout au long du roman. Entre jalousie et passion, les deux héros ont beaucoup de mal à se comprendre et on se demande s'ils vont enfin voir ce qui crève les yeux de tout le monde autour d'eux. 

Ce livre n'est pas sans défauts. Les ficelles utilisées par l'auteur sont bien connues des grandes amatrices de romance. Certaines inconstances dans la personnalité des personnages perturbent un peu également, mais on est très vite embarqué dans le récit de leurs aventures. Les pages se tournent presque toutes seules. Ce n'est pas beau et plein de déclarations d'amour, c'est brutal et épique. Une ode au Sud et à une époque où l'amour n'était pas à base de guimauve. Malgré les quarante années passées depuis sa sortie, Quand l'ouragan s'apaise réussit encore à nous faire rêver et c'est bien là le plus important. Il est de ces romans qui vous accompagnent tout au long de votre vie, et que vous relisez de temps en temps, juste pour le plaisir de retrouver ses personnages et leur histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire