Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 26 février 2014

L'inconnue du Mississippi

L'inconnue du Mississippi
de Kathleen E. Woodiwiss

Éditions J'ai lu 
Collection Aventures et passions


Réédition le 22 janvier 2014
Format poche / 6,60 €


Présentation de l'éditeur :

Ce roman, c'est le monde riche et luxuriant du Sud américain, Mississippi et Louisiane, à la veille de la guerre de Sécession. Monde de torpeur, de luxe, de volupté. Sur cette toile de fond, un foisonnement de péripéties, de rebondissements, de violences et de scènes d'amour. L'héroïne, cette belle inconnue terrifiée, amnésique, qui est-elle ? Lierin ou sa sœur jumelle Lenore, ou encore une pauvre folle échappée d'un asile ? Est-elle mariée à Ashton ou à Malcolm, victime ou simulatrice ? Kathleen E Woodiwiss campe ici une de ces figures dont elle a le secret et ne lèvera le voile que dans les toutes dernières pages.


L'avis de Chani

Tout juste mariés, Ashton et Lierin embarquent sur un bateau qui sera attaqué par des pirates. La jeune femme passe par-dessus bord et est présumée morte noyée. Toujours fou de douleur, Ashton n’a pas oublié son aimée trois ans après le drame. Quand une jeune femme amnésique se présente sur sa plantation, Ashton voit en elle son épouse et va faire tout ce qui est en son pouvoir pour la reconquérir. C’est sans compter sur Malcolm, le mari de la sœur jumelle de Lierin, qui vient revendiquer la belle inconnue comme sa femme. Qui est vraiment cette jeune femme ?
Sur le papier, L’inconnue du Mississippi a tout pour séduire les lectrices. La langueur du sud des États-Unis à la veille de la guerre de Sécession, la passion des sentiments et une pointe de mystère. À l’arrivée, le résultat est plutôt assez décevant. Les personnages sont trop lisses et manquent de charisme. Ashton aurait dû être un personnage flamboyant, séducteur et protecteur, mais au final il est trop effacé pour qu’on voie en lui l’étoffe du héros. Lierin est, quant à elle, profondément agaçante, si bien qu’il est impossible de s’identifier à elle. Pour ne rien arranger, l’intrigue est fade, on s’ennuie franchement, et seul le décor arrive encore à faire rêver la lectrice, ce qui est d’autant plus frustrant puisque le lieu et la période sont plus que propices aux belles romances… Une grosse déception.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire