Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 21 décembre 2013

Starbound, Tome 1 : Vertige

Starbound,
Tome 1 : Vertige
de Meagan Spooner, Amie Kaufman

Éditions La Martinière Jeunesse

Sortie le 31 octobre 2013
Format broché / 380 pages / 14,90€



Présentation de l'éditeur :

Lilac LaRoux est l'héritière de la plus grande fortune de la galaxie. Tarver, lui, n'est qu'un soldat intergalactique sans particule ni fortune. Dans une société intergalactique ultra hiérarchisée, tout les oppose : l'argent, la famille, la culture, l'éducation, la sensibilité… Ils ne sont théoriquement même pas autorisés à s'adresser la parole. Mais quand le vaisseau spatial qui les transporte s'écrase, ils se retrouvent seuls, sur une planète déserte, et doivent unir leurs forces pour survivre. Mais le plus grand danger qui les guette n'est-il pas leur attirance mutuelle, aberration dans la société dont ils sont issus ? Pourtant, quand d’étranges visions commencent à les assaillir, menaçant leur clairvoyance et leur intégrité, ils doivent baisser leur garde. S’ils ne veulent pas perdre la tête, ils doivent se faire confiance et cesser de jouer leur rang. S’abandonner et se confier, littéralement, l’un à l’autre. Quitte à se laisser submerger par leurs sentiments les plus enfouis… jusqu'à la passion qui pourrait bien être la clé de leur survie.


L'avis de Chani

Lilac, riche héritière évoluant dans les sphères les plus huppées, n’a théoriquement rien à voir avec un homme comme Tarver, soldat issu du peuple. En transit sur le même vaisseau, ils s’aperçoivent, se parlent malgré l’interdiction conférée par leur différence de statut, mais leur rencontre aurait dû en rester là si leur vaisseau ne s’était pas écrasé. Seuls survivants sur une planète inconnue, ils vont devoir aller au-delà du carcan rigide des conventions et collaborer pour survivre.
Sur fond de science-fiction survivaliste, c’est avant tout une jolie histoire d’amour que Vertige met en scène. Le propos est vu et revu, les romances sur fond de différences de conditions sociales n’ont rien de nouveau, en revanche, pour le coup, le cadre où l’intrigue se joue est novateur, d’autant que, sans trop en dire, ce n’est pas une « simple » histoire d’amour, il y a plus de complexité dans le livre qu’on ne le pense au départ, et c’est sans doute ce qui renforce l’intérêt du livre.
Écrit à quatre mains, le style est fluide et agréable. Chaque chapitre est introduit par des extraits d’un interrogatoire de Tarver qui aiguisent la curiosité du lecteur et qui trouveront leur explication au fil du temps.
Si l’histoire est particulièrement séduisante, le dénouement m’a malgré tout laissé un sentiment mitigé, j’espère que la suite saura attiser mon intérêt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire