Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 29 juin 2013

Living Dead Love Story, Tome 1 : Zombies don't cry

Zombies don't cry
Living Dead Love Story, Tome 1
de Rusty Fischer

Éditions J'ai Lu
Collection SEMI-POCHE IMAGINAIRE

Sortie le 13 février 2013
Broché / 317 pages / 14,50 €


Présentation de l'éditeur :


« Je m’appelle Maddy et je suis une jeune fille comme les autres (si l’on oublie le fait que j’aime bien zoner dans les cimetières) : je vais au lycée comme tout le monde, j’ai une meilleure amie comme tout le monde, et oui, comme la plupart des filles j’aimerais beaucoup que Stamp – le nouveau – m’invite à sortir. Notre premier rencard a comme qui dirait été "électrique” puisque j’ai été frappée par la foudre.
À mon réveil, plus de battements de coeur, plus de respiration. On dirait bien que je suis devenue… un zombie ! »


L'avis de Lila :

Maddy est une adolescente comme les autres qui vit seule avec son père dans une petite ville plutôt tranquille. Artiste dans l’âme, elle passe des heures au cimetière à décalquer des tombes, du moins, quand elle n’est pas avec sa meilleure amie, Hazel. Après un accident pour le moins original, elle se retrouve transformée en zombie.

Ce roman sympathique est assez drôle et plaisant à lire. Les personnages sont hauts en couleur et le mythe du zombie s’offre ici un joli coup de neuf. Rien de transcendant ou d’inoubliable, mais Rusty Fischer a au moins le mérite de proposer quelque chose d’original qui assure un bon moment de lecture.

Les zombies présentés ici ne feront peut-être pas l’unanimité, tant il est difficile d’oublier l’image qui leur colle à la peau depuis la naissance du mythe. En effet, à part leur teint cireux et leur appétit pour les cerveaux, les zombies de Rusty Fischer se comportent très normalement. Cela pourra cependant séduire ainsi un public plus large.

Tout est parfaitement expliqué et amené, mais on sent bien que le roman s’adresse à des adolescents et jeunes adultes. On a des gentils zombies et des méchants zombies et ce petit monde s’affronte en secret. Ce roman, quoi qu’un peu léger, n’est pourtant pas dépourvu d’intérêt, loin de là. Il y a beaucoup d’action, d’humour, de suspense et une vraie intrigue.

Maddy est un personnage intéressant, une adolescente pas vraiment populaire qui vit dans l’ombre de sa copine Hazel. Celle-ci est aussi peste qu'égocentrique, à tel point qu'on peut s’interroger sur leur amitié. Le personnage d'Hazel suit une évolution qui laisse un brin sceptique, tant son changement d'attitude semble motivé par des raisons bancales et manque donc de crédibilité. Les autres personnages peuvent être caricaturaux et se comporter de façon prévisible, mais le tout fonctionne très bien et les relations qui se font et se défont ne manquent pas d’intérêt et de surprises.

Pour résumer, Zombies don’t cry est un roman fun dont l’action est menée tambour battant. Si tout n’est pas parfait et que l'ensemble paraît parfois un peu trop simple, on passe quand même un bon moment et on ne s’ennuie pas une minute.



13,78 EUR
Achat Fnac

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire