Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 10 juin 2013

À la conquête du marquis de Vanessa Kelly


À la conquête du marquis
de Vanessa Kelly

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 15 février 2013
Poche / pages / 8,70€

 Présentation de l'éditeur : 
Un mariage peut en cacher un autre…
Fuyant un oncle qui cherche à s’accaparer sa dot, Meredith trouve refuge chez les grands-parents de sa demi-soeur Annabel. L’arrivée de cette ravissante jeune femme dans la maison bouleverse leurs plans. En effet, l’indomptable marquis de Silverton, promis à Annabel, tombe sous le charme de Meredith. Il ne reculera devant rien pour la séduire.




Avis de Molina

Une jolie romance pour passer le temps.

Le sujet n'a rien de très original : deux jeunes filles qui s'enfuient pour échapper à un tuteur avide et qui trouvent refuge dans une branche de la famille avec laquelle elles n'ont eu aucun contact depuis un fameux scandale. Malgré tout il est bien traité et nous offre des péripéties intéressantes, bien qu'elles soient très prévisibles. L'histoire s'enchaine sans grande surprise mais se laisse suivre avec intérêt.

Côté passion, là non plus pas de grand bouleversement. La romance entre les deux héroïnes et leurs soupirants est assez classique et sans grande surprise. C'est mignon, voir touchant et parfois amusant, mais ce n'est pas ce livre qui vous arrachera des frissons et qui vous fera rêver la nuit.

Les personnages sont également du genre traditionnel : la "vieille" fille au caractère affirmé et rebelle, le jeune héritier qui ne croit plus à l'amour, le jeune freluquet que l'amour fait mûrir d'un coup ou encore la jeune ingénue pleine de charme mais assez effacée. Malgré tout, le lecteur se laisse prendre au jeu de l'amour, et même si aucune surprise n'est vraiment au menu, il est suffisamment intrigué pour poursuivre l'histoire sans se forcer.

Vous l'aurez compris, À la conquête du marquis ne va pas bouleverser votre existence mais vous passerez quand même un agréable moment avec cette romance assez classique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire