Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 4 février 2013

Le Deux Cents Pour Sang #2 La Conférence



La conférence d'Adrien Party :


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au cours du festival, nous avons eu la chance d'avoir une conférence donnée par Adrien Party, créateur du site Vampirisme.com.
Celui-ci nous a présenté les ouvrages les plus incontournables dans le genre vampirique.
Voici la liste des livres, avec leur résumé, ainsi que les informations fournies par Adrien :




Carmilla.jpg


Carmilla
de Sheridan Le Fanu
1871
 

Présentation de l'éditeur :
Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive.
Lorsque surgit d'un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla... Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais " par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain ".
Métaphore implacable de l'amour interdit, Carmilla envoûte jusqu'à la dernière ligne... jusqu'à la dernière goutte de sang !

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t6818-carmilla#162931

Commentaire :
C'est le premier roman dans lequel on découvre une femme vampire.
Carmilla, belle femme sulfureuse, va arriver dans un château où vivent un vieillard et sa fille. Rapidement, une amitié va naître entre les deux jeunes femmes.

C'est un des premiers romans où est abordé la sexualité entre deux femmes.[/justify]





 
La-ville-vampire.jpg
   
La ville-vampire
de Paul Féval
1875
 
Présentation de l'éditeur :
"La Ville-Vampire de Paul Féval, universellement célèbre pour avoir écrit une des oeuvres les plus abondantes et les plus échevelées du XIXe siècle (Le Bossu, Les Mystères de Londres, Les Couteaux d'or, Les Habits noirs).
Ici, non content de rallier à tout moment le roman noir anglais traditionnel, l'auteur combine à merveille les passages les plus cocasses et les descriptions les plus fabuleuses. Paul Féval, c'est l'action, la verve, l'humour, le suspense d'un bout à l'autre du récit - le roman au sens le plus strict au terme... " Jean-Baptiste Baronian

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t9077-la-ville-vampire#192752

Commentaire :
Un livre d'un auteur français, ce qui est exceptionnel pour l'époque.
La ville-vampire est en fait un cimetière géant.
C'est une lecture avec beaucoup de rebondissements et au texte cocasse.
L'auteur a fait le choix de modifier les caractéristiques traditionnelles des vampires. Ici ils n'ont pas de canines, mais des dards dans leur langue. Ils ont aussi la particularité d'avoir tous les yeux verts.

L'auteur a été inspiré par le folklore de l'époque, avec les enquêtes en Serbie sur plusieurs cas de vampirisme.





 
Dracula.jpg

 Dracula
de Bram Stoker
1897
 

Présentation de l'éditeur :
Jonathan Harker, jeune notaire, est envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le comte Dracula, nouveau propriétaire d’un domaine à Londres. à son arrivée, il découvre un pays mystérieux et menaçant, dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu’éprouver une angoisse grandissante. Très vite, il se rend à la terrifiante évidence : il est prisonnier d’un homme qui n’est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres... Grand classique de la littérature de vampires, best-seller de tous les temps après la Bible, Dracula est une source d’inspiration inépuisable. En exclusivité : un extrait de Dracula l’Immortel, suite de Dracula, d’après les notes originales de Bram Stoker. [/justify]

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t625-dracula#11196

Commentaire :
LE roman du genre à connaître.
La caractéristique de ce roman est qu'il est épistolaire. Les lettres, journaux intimes, brochures de journaux s'entrecroisent tout le long du récit.
L'auteur ne donne pas la parole au comte dans le livre, nous n'avons jamais son point de vue ou ses pensées. Cela renforce le sentiment de créature maléfique et manichéenne. Ce roman est à la base de la créature de fiction que nous connaissons.
C'est un être inspiré sur un personnage ayant réellement existé : Vlad Tepes, l’Empaleur.

C'est un livre qui a eu beaucoup de suites ou d'adaptations. D'ailleurs, le premier film de vampire est une adaptation de cette œuvre.







 Shambleau.jpg

 Shambleau
de Catherine L. Moore 
1933
  
Présentation de l'éditeur :
D'étranges légendes courent l'espace. Des hommes, à la peau tannée par la brûlure de mille soleils, se les répètent en chuchotant, l'esprit rempli de terreur.
Un jour, au détour du marché de Lakkmanda, Northwest Smith, l'archétype de l'aventurier spatial, mercenaire romantique aux amours non humaines, se dresse seul contre une foule hostile. A ses pieds s'est réfugiée une pitoyable créature, tout à la fois femme, animal et végétal...
Et Northwest sera confronté avec le mythe le plus fascinant et le plus redoutable que l'homme ait jamais rapporté du fond du cosmos : une Shambleau...
Catherine Moore est née en janvier 1911 à Indianapolis, aux USA. De santé délicate, elle se mit à écrire dès son adolescence. Elle avait 22 ans lorsque Shambleau parut dans un magazine. En 1940, elle épousa l'écrivain de science-fiction Henri Kuttner. Aujourd'hui veuve, elle enseigne dans une université américaine.

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t9078-shambleau#192753

Commentaire :
C'est un recueil de nouvelles dans lequel on découvre toutes sortes de créatures vampiriques : arbre, herbe, être...
C'est avec ce livre qu'est né le Vampire Psychique, un Vampire qui épuise ses victimes sans les mordre.
Ici on retrouve l'ambiance d'avant la Seconde Guerre Mondiale, avec une dénonciation du fascisme et du nationalisme.

C'est un recueil de science-fiction, un peu "old school", mais très sympathique à lire.






Je-suis-une-legende.jpg
 
Je suis une légende
de Richard Matheson 
1954
Présentation de l'éditeur :
Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil...Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t3539-je-suis-une-legende#70334

Commentaire :
C'est un huis clos à l'échelle d'une ville. Un livre qui pose de nombreuses thématiques et qui malgré les années n'a pas vieillie.
Les caractéristiques des créatures du livre reprennent celles des vampires. Le mot même de vampire est cité dans le roman.
Vous retrouverez aussi une référence à Dracula, avec le héros qui lit du Bram Stoker !







La-volutpe-du-sang.jpg

La volupté du sang
de Nancy Collins
1989

Présentation de l'éditeur :
Infirmier à l’asile privé d’Elysian Fields, Claude Hagerty a récemment vu la tranquillité de son poste perturbé par l’arrivé d’une nouvelle pensionnaire, qui répond au nom de S. Blue. La présence de celle-ci semble en effet à l’origine de cauchemars récurrents chez une partie des pensionnaires, et ce n’est pas la mort de Kalish, l’un des collègues d’Hagerty, qui risque de calmer les choses. Malgré sa camisole, Sonja Blue, puisque tel est son nom, finit par s’échapper, ivre de vengeance. Car on ne retient pas contre son gré un vampire sans en payer le prix…

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t9079-la-volupte-du-sang#192754

Commentaire :
C'est avec ce roman que naissent l'Urban-Fantasy et la Bit-Lit. C'est une saga, dans laquelle on suit Sonia Blue, une vampire vengeresse. En effet, après avoir été transformée, son créateur l'a abandonnée et ne l'a pas aidée dans sa nouvelle condition de vampire. Elle est donc devenue une vampire qui chasse les autres vampires.
On retrouve de nombreuses créatures fantastiques : vampires, ogres, fées etc. Toutes ces créatures vivent dans l'ombre, cachées. Elles sont là mais ne se montrent pas aux yeux des hommes.

Une excellente saga dont seul le premier tome a été traduit en français, malheureusement.
"C'est du Buffy, Rock&Roll et trash."
 






Anno-dracula.jpg 

Anno Dracula
de Kim Newman
1992

Présentation de l'éditeur :
Le comte Dracula n’est pas mort à la fin du roman de Bram Stoker. Il a épousé la reine Victoria, et règne sur la Grande-Bretagne. Le vampirisme se répand, et les simples mortels sont mal vus. Dans cette version de Londres du XIXe siècle, des prostituées vampires se font assassiner par un mystérieux homme aux scalpels d’argent. Au coeur de l’enquête se croisent des personnages aussi légendaires que le docteur Jekyll, Moriarty, Fu Manchu ou encore le club Diogène. [/justify]

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t8257-anno-dracula#183894

Commentaire :
C'est une réédition. Ici Van Helsing et les chasseurs n'arrivent pas à tuer le comte. Ce dernier va finir par épouser la reine d'Angleterre. Un espion va être mandaté pour enquêter sur Jack l'Éventreur, et on va le suivre ainsi tout le long du livre.
C'est un roman très référencé sur l'ère Victorienne. On y retrouve de nombreux personnages de la littérature qui sont cités ou bien qui interagissent directement dans l’œuvre.
Malgré ça, il se lit sans difficulté, même sans avoir les références.
C'est un des meilleurs livres sur le sujet.

Il y a en tout 4 tomes. Le second se passe en 14-18, le troisième dans les années 50. Et le dernier sortira prochainement aux USA.






L-opera-de-sang_.jpg
 
L'opéra de Sang
de Tanith Lee
1993
Présentation de l'éditeur :
Rachaela Day a été élevée par sa mère dans la haine et la crainte de sa famille, les mystérieux Scarabae. C'est pourquoi, lorsqu'ils essaient, sous une ruse -transparente, de l'amener à venir vivre avec eux, elle préfère refuser cette dangereuse invitation et continuer sa vie terne d'aide libraire à Londres.
Mais, bien sûr, une suite de coïncidences inexplicables et suspectes finiront par l'acculer au destin quelle cherche à éviter : rejoindre la "Demeure", dédale d'ombres et de vitraux où les Scarabae cloîtrent leurs longues existences, fuyant le monde et la lumière mortelle du Soleil. Dernière descendante de cette très ancienne lignée maudite,
Rachaela est leur enfant choyée mais aussi, elle le pressent, un point clé dans un plan dont ils ne veulent rien lui dire. Les Scarabae sont-ils, comme on le dit, des vampires ? Qui est ce père énigmatique reclus dans sa tour, et qu'elle n'a jamais connu ? Entre le bruissement de la lande et le murmure de la mer, de rites de sang en fuite impossible, dans cette demeure tentaculaire où errent des vieillards au lourd passé, Rachaela
Day devra, pour se libérer, percer le mystère d'une famille dont la noirceur remonte à la nuit des temps.

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t9080-l-opera-de-sang#192755

Commentaire :
C'est un livre original, dans lequel le mot vampire n'est jamais cité.
On suit une jeune fille d'une famille qui vit en autarcie. Les relations entre les personnes de la familles sont particulières. Elles sont assez malsaines, il y a même de l'inceste. Mais c'est un livre qui est très bon et bien ficelé.
L'auteur joue sur le statut, sont-ils vraiment des vampires ?






La-chronique-des-immortels.jpg
 
La chronique des immortels
de Wolfgang Hohlbein
1993
  
Présentation de l'éditeur :
Quand Andrej Delãny revint à son village de Borsa, au cœur de la Transylvanie, ce fut pour y trouver l'unique survivant d'un massacre, un garçon de douze ans. Tous deux partent alors en quête des assassins : des moines de l'Inquisition ainsi que trois mystérieux " guerriers d'or ". La traque les mènera d'abord jusqu'au port de Constanta, sur la mer Noire, et vers la révélation du secret - de la malédiction ? - qui pèse sur le lignage des Delãny. Ainsi commence, dans l'Europe de l'Est du XVe siècle, La Chronique des Immortels, une grande saga de fantasy noire.

Sur le forum:
http://www.bit-lit.com/t9081-la-chronique-des-immortels#192756

Commentaire :
Revisite l'imaginaire de l'Europe de l'Est.
C'est un excellent ouvrage qui au fil des tomes nous entraînera à la poursuite des Loups-garous, d'Isis, Osiris, de Comtesse Sanglantes et autres êtres fantastiques.






Le-livre-sans-nom.jpg
 
Le livre sans nom
de Anonyme
2007

Présentation de l'éditeur :
Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t9082-le-livre-sans-nom#192757

Commentaire :
Un livre qui regroupe zombies, moines Shaolin, pierre de lune... Des éléments qui ne sont pas vraiment censés se côtoyer.
Personne n'est sain dans ce village perdu.
C'est un livre orignal et sympa, avec une univers intéressant et une écriture très professionnelle.






La-soif-primordiale.jpg


La soif primordiale
de Pablo de Santis
2010
  
Présentation de l'éditeur :
Dans la Buenos Aires des années 50, à l'ombre de la dictature, Santiago, un jeune provincial, réparateur de machines à écrire, se retrouve responsable de la rubrique ésotérique du journal où il travaille et informateur du ministère de l'Occulte, organisme officiel chargé de la recherche sur ces thèmes et les vérités qu'ils recouvrent.
Malgré son scepticisme à l'égard du surnaturel, Santiago assiste à une rencontre de spécialistes des superstitions, y est témoin d'un meurtre et mis en contact avec "les antiquaires", des êtres extraordinaires qui vivent dans la pénombre entourés d'objets anciens, vendent de vieux livres et sont la proie de la soif primordiale, la soif du sang.
Le hasard ou le destin, mais surtout un étrange amour, puissant et troublant, amènera Santiago à ne plus résister à cette soif et il devra alors chercher à survivre, peut-être pour l'éternité, dans un monde hostile.

Sur le forum :
http://www.bit-lit.com/t9083-la-soif-primordiale#192758

Commentaire :
C'est un livre très bien écrit qui reprend le mythe du vampire à sa sauce.
L'histoire se passe en Argentine, sur fond de dictature.
Une belle découverte.
 
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire