Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 19 janvier 2013

Partenaires de sang, Tome 1 : Éveillée de Maria Amini


Partenaires de sang

Tome 1 : Éveillée

de Maria Amini

Valentina Editions
Collection Bit-lit & Urban

Sortie le 6 août 2012
Format broché / 355 pages / 17,50 €

Sortie le 11 décembre 2012
Format eBook / 6,99€



Présentation de l'éditeur :

« Ma soif enfin apaisée, je m'écartai de son cadavre et observai mon reflet dans l'eau. Mes yeux étaient d'un noir d'encre et des veines noires étaient apparues sur mon visage et mes bras. »
Victoria, 16 ans, se voit obligée de quitter sa famille adoptive pour retrouver ses parents biologiques afin de s’éveiller à sa véritable nature. La nourriture humaine n’a plus de goût, seul le sang l’attire irrésistiblement.
Alors que le monde des vampires s’ouvre à elle, elle se trouve confrontée à un terrible fléau qui touche les animaux et met en danger la population.
Tout comme Victoria, découvrez les nouvelles règles du vampirisme. Celles des Partenaires de Sang.




Avis de Jm-les-livres :

Victoria est une adolescente comme les autres : elle va au lycée, a des amies. Sauf qu'elle a été adoptée et que le jour de ses 16 ans, elle doit quitter sa campagne pour rejoindre Paris et vivre avec ses parents biologiques (nous ne reviendrons pas sur la rencontre entre Victoria et ces derniers, ni sur la facilité avec laquelle elle accepte le fait qu'ils sont ses parents). Là, elle doit fréquenter un nouveau lycée et se faire de nouveaux amis en plein milieu d'année scolaire. Mais assez rapidement, certaines révélations sur la véritable nature de Victoria (elle est un vampire, tout comme son père) nous ouvrent les portes d'un monde fantastique caché derrière cette vie presque banale. Au fil des aventures que va connaître la jeune fille, de nouvelles créatures vont nous être présentées et enrichir la galerie de personnages créés par l'auteur. Maria Amini nous propose de bonnes idées pour ce premier tome et des protagonistes qui ont tous l'air très intéressants. Cependant, il est regrettable que l'univers de l'auteur ne soit pas plus riche d'un point de vue "historique" et en descriptions. Si les vampires existent depuis plusieurs centaines d'années, on s'attendrait à trouver un peu plus d'informations sur eux et pas simplement "il y a les gentils vampires et les méchants vampires". De plus, il est dommage que cette "société" vampirique ne soit pas un peu plus structurée, cela aurait surement enrichi l'univers de l'auteur et rendu l'histoire un peu plus passionnante. 

Ce livre manque peut-être d'un travail de "construction" préalable pour que l'ambiance générale ne nous donne pas cette impression superficielle. On remarque cela dans plusieurs points du livre, notamment chez les personnages. Victoria manque cruellement d'épaisseur et tout au long du récit on est surpris par ses réactions ou par ses remarques pas vraiment pertinentes. Certes c'est une adolescente, ce qui peut expliquer certains de ses actes, mais c'est aussi un personnage auquel il est très difficile de s'identifier ou de s'attacher. Alors qu'elle doit sauver le garçon qu'elle aime, on se demande à un moment s'il ne lui est pas totalement sorti de l'esprit tellement elle y pense peu. Alors oui, elle a d'autres problèmes à régler que son sauvetage, mais quand même. Pour un jeune homme qui est censé être une tentation constante pour la jeune fille, elle se passe plutôt bien de lui pendant plusieurs chapitres. 
Le style de l'auteur ainsi que certains choix de temps des verbes rendent la lecture laborieuse. Ce récit manque peut-être de maturité et de travail préparatoire. Certains passages sont trop rapides et pas assez développés (par exemple le voyage en Amazonie), d'autres pas vraiment passionnants (la visite de Paris de l'héroïne et son extase devant certaines boutiques, mais pas celles auxquelles on pourrait penser). L'auteur a voulu trop nous en montrer en même temps, ce qui nous empêche de vraiment apprécier ce qu'elle nous offre et donne un rendu condensé et fouillis. Nous espérons que le tome 2 sera un peu plus maîtrisé et que l'auteur aura toujours autant d'aventures à faire vivre à ses personnages.

En conclusion, de bonnes idées de départ, une envie présente de l'auteur de nous embarquer dans son univers mais un manque visible (ou lisible) au niveau de la construction du récit et du travail en amont. Dommage.

1 commentaire:

  1. Bonjour, je suis Maria Amini, l'auteur de Partenaires de sang, et je te remercie pour ta chronique. Même s'il ne fait pas très plaisir à lire, à partir du moment où je publie je me dois de respecter les avis des autres, positifs comme négatifs.
    Ce manque de maitrise vient peut-être du fait qu'il s'agit de mon premier roman, j'espère avoir progressé depuis.
    D'un autre côté, en ce qui concerne les personnages, je pense que c'est très subjectif. En effet, certains lecteurs les trouvent trop lisses, d'autres au contraire affirment qu'ils sont attachants.
    En tout cas, je suis tout de même contente que tu apprécies mes idées de départ. Certes, la plupart des romans partent de bonnes idées qui ne font pas tout mais je positive comme je peux! '^^

    Bien à toi,

    Maria

    RépondreSupprimer