Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 20 novembre 2012

Samhain de Cassandre F. Aramanthe

Samhain
de Cassandre F. Aramanthe

Éditions Rebelle
Collection Lune de Sang

Sortie le 27 Septembre 2012
Grand format / 398 pages / 19 €


Présentation de l'éditeur :


« J’ai découvert que la nuit d’Halloween pouvait vraiment être à la hauteur de sa réputation. Ce soir-là, mon existence a basculé dans les ténèbres, alors que je fêtais dignement mes dix-huit ans. Désormais, plus rien ne sera comme avant. Jamais. Mon nom ? Aliénor McKanaghan. Mon histoire ? Je ne la souhaite à personne. Nous avons tous une destinée, et la mienne… la mienne m’a menée tout droit en enfer. Je ne sais pas comment tout ça va se terminer, mais mon instinct me dit que ça sent le sapin… »

L'avis de Lila :

Ce roman peut être découpé en deux parties distinctes, chacune ayant un début, un milieu et une fin, et présentant Allie sous un jour totalement différent.
La première moitié du récit installe l'intrigue et présente les différents protagonistes. On découvre la jeune Allie, sa vie de lycéenne, capitaine des pom-pom girls, entourée d'amis fidèles, roulant dans des voitures luxueuses et ayant, finalement, une vie de rêve, malgré l'entraînement pour le moins particulier que lui font subir ses parents depuis toujours. Assez rapidement, les choses se gâtent et l'héroïne apprend qu'elle n'est pas tout à fait comme les autres filles, et qu'elle va devoir affronter des événements graves et importants. Sa mission ? Sauver le monde, rien que ça !

Cette partie du récit est très plaisante à lire, on y découvre un univers fouillé et des personnages très sympathiques et attachants. Un petit bémol tout de même : on observe ici et là des éléments ou des scènes qui appartiennent à des séries bien connues. Ainsi, on a par exemple l'observateur et le scooby-gang façon Buffy, et l'on croise des sœurs sorcières qui consultent leur Livre des Ombres au grenier, comme dans Charmed. Parfois ça prête à sourire, à d'autres moments, comme la scène en patins à glace déjà vue dans un épisode de Buffy et dont le déroulement est quasiment identique, c'est un peu plus dérangeant. Mais l'histoire n'en demeure pas moins passionnante et le style de l'auteur, simple et sans fioriture, fait mouche.

On se prend facilement d'affection pour Milàn, cet homme mi-démon, mi-vampire, dont la beauté et le charisme séduisent d'emblée. C'est vraiment l'un des points forts du roman. Les jumelles et Christopher sont également très attachants. L'inconvénient d'avoir su créer des personnages secondaires si sympathiques, c'est que lorsque l’héroïne devient totalement imbuvable dans la seconde partie du roman, ça déclenche une sorte d'antipathie envers elle. Alors que ses proches sont d'une gentillesse, d'un dévouement et d'une intelligence réelle à chaque instant, l'héroïne se montre ingrate, impulsive, inconsciente, agressive, et même, mesquine. L'histoire continue de séduire, d'autant plus que les événements s'enchaînent sans temps mort, mais Allie devient très désagréable et finit par agacer. La première partie du roman nous a permis de la découvrir et de l'apprécier, on la voyait gentille, aimable, dévouée à ses amis et sensible, malgré son fort caractère. La seconde nous la présente sous une facette très différente. Elle ne fait plus que se plaindre et agresser les gens, tout le temps, jusqu'à en devenir irrespectueuse envers ses amis. C'est déstabilisant et on se demande comment ils la supportent, alors qu'il n'y a aucun moment de douceur ou d'accalmie entre deux disputes pour justifier qu'ils restent auprès d'elle.
On note des répétitions dans la trame de l'intrigue, ainsi à de très (trop) nombreuses reprises, Allie refuse d'écouter ce qu'on lui dit et fonce tout droit se jeter dans la gueule du loup, manquant de faire tuer tout le monde au passage. Heureusement, ses amis viennent la sauver à chaque fois, mais on apprécierait qu'au bout d'un moment, elle retienne, enfin, la leçon.

La seconde partie du roman semble moins travaillée, Allie y est plus vulgaire dans sa façon de s'exprimer, moins réfléchie et certaines situations se répètent donc. Comme cinq ans sont passés et que de grands bouleversements ont eu lieu, on aurait pu s'attendre à retrouver Allie plus mûre et plus profonde. Mais c'est tout le contraire, malheureusement. Malgré tout, l'action et le suspense sont là, permettant de garder l'intérêt jusqu'au bout.
L'autre point fort du roman est d'avoir situé différents points de l'intrigue dans plusieurs pays. On voyage donc en Irlande, en Angleterre, aux États-Unis ou encore en France, ce qui donne un aspect roman d'aventures au récit, et permet également de ne jamais s’ennuyer.

Pour conclure, malgré quelques défauts plus ou moins gênants, Samhain est un bon roman, bien écrit et qui contient beaucoup de bonnes idées. La première partie est excellente, la seconde moins, mais cela reste un bon divertissement, qui devrait plaire aux amateurs de séries comme Buffy ou Charmed.



18,05 EUR
Achat Fnac

Trinity Harbor, Tome 3 : Retrouvailles à Trinity de Sherryl Woods

Trinity Harbor
Tome 3 : Retrouvailles à Trinity
de Sherryl Woods

Éditions Harlequin
Collection Prélud'

Sortie 1er novembre 2012
Format poche / 386 pages / 5,90 €


Présentation de l'éditeur :

Quelle idiote ! Se réveiller dans le lit de Tucker Spencer, son ex petit ami… Liz est mortifiée. Seulement voilà, la veille, bouleversée par ce qu’elle venait de découvrir, ne sachant vers qui se tourner, elle a foncé chez Tucker sans réfléchir. Epuisée, elle s’est endormie en l’attendant… Et ce matin, elle donnerait tout pour revenir en arrière. Car, face à elle, le beau Tucker qui vient de rentrer n’est pas exactement enchanté de la trouver là…



5,61 EUR
Achat Fnac


Avis de Jm-les-livres :

Nous voilà de retour dans la petite ville côtière de Trinity Harbor, mais cette fois-ci, c'est pour résoudre un meurtre... et peut-être aussi (re)trouver l'amour.

Larry Chandler a été assassiné dans sa maison de Trinity Harbor et c'est sa femme, Liz, qui l'a découvert. Liz, la femme qui a autrefois brisé le cœur de Tucker Spencer en le quittant pour Larry. Sachant que tout la désigne comme la coupable du meurtre, elle décide d'aller frapper chez Tucker pour lui demander son aide et se retrouve à l'attendre chez lui... dans son lit.

Voilà un tome 3 qui conclut l'histoire de la famille Spencer en beauté, tout en réutilisant certaines ficelles des tomes précédents : le rejet par le père du choix de son fils (comme il l'avait fait pour sa fille et pour son autre fils), le refus des deux héros de s'attacher l'un à l'autre puis de reconnaître leurs sentiments et enfin, les interférences de l'entourage et des habitants de la ville dans cette relation. Et ce qui a marché deux fois fonctionne à nouveau ici.

On comprend très vite que c'est à cause de Liz que Tucker est devenu si solitaire. La relation qu'ils ont eue durant leur jeunesse marque encore beaucoup leurs échanges présents. Et en quittant Tucker pour un autre, Liz s'est définitivement mise à dos toute la famille Spencer ainsi que la ville de Trinity, qui est complètement derrière Tucker. Lorsque Liz réapparaît dans la vie de ce dernier, tout le monde lui conseille de se méfier d'elle.

Ce tome a malheureusement repris aussi certains défauts des autres tomes comme la longueur de quelques passages. À certains moments, l'histoire traîne un peu, mais les situations avec le père de la famille allègent beaucoup le récit. Le voir tenter de contrôler la vie de Tucker (alors qu'il n'a pas réussi à gérer celles de ses deux autres enfants, même s'il affirme le contraire) et en même temps essayer de convaincre Frances du sérieux de ses sentiments est vraiment très divertissant.
Les émotions entre les deux protagonistes principaux sont très bien décrites et on partage un peu de leurs sentiments : la gêne d'être près l'un de l'autre après tout ce qui s'est passé entre eux et le désir qui renaît dès qu'ils se touchent. L'auteur a très bien su nous faire comprendre comment ils en étaient arrivés là et pourquoi ils éprouvaient toutes ces émotions.
En plus, la curiosité nous pousse à tourner les pages pour connaître le dénouement de l'enquête... et pour savoir si oui ou non King Spencer va enfin conquérir sa belle.

Une série qui aborde des thèmes certes déjà vus mais qui a le mérite de nous transporter à Trinity Harbor et de réussir à nous donner envie de rencontrer ses habitants.

Malefic Time 1 : Apocalypse de Luis Royo

Malefic time
Tome 1 : Apocalypse

(Artbook)
de Luis Royo

Éditions Miladay
Collection Artbook

Sortie le 23 novembre 2012
Format Relié / 90 pages / Prix 27 €



Présentation de l'éditeur :
 
New York, 2038. Le monde a sombré dans un cauchemar sans nom. La métropole dévastée demeure l’emblème du monde, mais d’inquiétantes créatures font planer une lourde menace sur la ville. Les membres de la secte des Treize Lunes montent la garde dans un entrepôt désaffecté. Luz reçoit la visite de son maître, Baal, et se voit remettre Malefic, une arme redoutable, ornée de symboles ésotériques qui remontent à la nuit des temps. L’occasion rêvée pour venger la mort de sa compagne, Soum, dont le cœur a été arraché par des êtres sanguinaires…

Avis d'Elaura :

À la réception de l'ouvrage, et après avoir parcouru quelques pages, la première réflexion inévitable et spontanée ne peut être que : « Mais que c'est beau ! ».
Impossible de faire autrement que de baver devant les magnifiques illustrations. Du visuel de couverture à la dernière page, tout n'est que sensualité et beauté sombre jusque dans les moindres détails.
Devenu incontournable depuis Dead Moon, Luis Royo nous offre un album riche, à mi-chemin entre le néogothique et la Dark Fantasy, d'une complexité fascinante, qui nous entraîne dans un monde post-apocalyptique, brutal, sans concession, mais passionnant.
L'artbook lui même est une pépite, accompagné d'un DVD très intéressant qui propose quelques suppléments non négligeables.

En bref, une réussite de par son contenu mais également grâce à l'édition très soignée de Milady Graphics qui nous balance, pour cette fin d'année, une véritable bombe à ne surtout pas manquer.