Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 18 septembre 2012

Un type bien

Un type bien
de Dean Koontz

Éditions JC Lattès

Sortie le 18 avril 2012
Grand Format / 415 Pages / 20,90 € 


Présentation de l'éditeur :

Timothy Carrier a l’habitude, après le travail, de venir boire une bière dans la taverne de son ami ; il aime entraîner les clients excentriques dans des conversations amusantes. Mais ce soir, l’homme bizarre assis à côté de lui au comptoir prend Tim pour quelqu’un d’autre, et lui remet une grande enveloppe.
« Dix mille maintenant. Le reste quand elle sera éliminée. »
L’inconnu quitte le bar en laissant la photo d’une jolie femme qu’il faut tuer, avec son adresse. Quelques minutes plus tard, un autre inconnu s’assoit à côté de lui. Cette fois, il s’agit d’un tueur à gages qui prend Tim pour l’homme qui l’a embauché. Tim Carrier, banal citoyen, se retrouve alors au cœur d’une mystérieuse affaire ; il est le seul à pouvoir sauver la vie de cette jeune femme innocente et à arrêter le tueur. Pour cela, Tim devra trouver en lui l’altruisme, le courage, l’endurance, toutes ces qualités qui font de l’homme ordinaire un héros.

Dans chacun de ses romans, Dean Koontz entraîne le lecteur dans des mondes complexes et déroutants, où se mêlent le suspense et le merveilleux. Dans son dernier ouvrage, il retrouve son thème de prédilection : un homme lambda plongé dans une situation extraordinaire, qui va devoir combattre un adversaire redoutable…

Traduit de l’anglais par Dominique Defert

L'avis de Lila :

Timothy Carrier est un type bien, dans le vrai sens du terme. Gentil, travailleur et sans histoire, cet homme sympathique est pris malgré lui pour un tueur en série, puis pour le client du véritable tueur. Profitant du quiproquo, il tente très habilement de faire annuler le contrat et de prévenir la femme visée, Linda, mais les choses prennent rapidement un tour compliqué et il se retrouve totalement impliqué dans cette histoire. C'est alors que la course-poursuite commence, entre un tueur implacable, Kravet, soutenu par d'importants dispositifs, mais surtout complètement fou, et Timothy et Linda, qui vont tout mettre en œuvre pour comprendre les motivations de ce contrat, mais plus encore y survivre.

Ce roman est véritablement jubilatoire. Les personnages sont passionnants et attachants, leurs échanges souvent drôles et on suit leur course pour survivre avec un enthousiasme incroyable. La narration alterne entre les points de vue des différents personnages et participe beaucoup à l'envie de lire toujours une page de plus, jusqu'à la dernière : un vrai page-turner. Dean Koontz se démarque habilement des romans du genre. Si on retrouve l'éternel tueur psychopathe qui semble toujours avoir une longueur d'avance et qui empêche tout instant de répit aux héros, les personnages principaux ne manquent pas non plus de ressources, bien au contraire. Véritable jeu du chat et de la souris, on est sans cesse surpris par l'ingéniosité de Timothy pour échapper au tueur et parfois même, anticiper ces prochains mouvements pour mieux le distancer.

Un thriller bien écrit, dynamique et qui se lit d'une traite, et une histoire tout simplement passionnante, qui oscille sans cesse entre humour et noirceur pour mieux nous emporter dans un suspense parfaitement maîtrisé. Ce roman est un coup de cœur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire