Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 7 septembre 2012

Rencontres à Fool's Gold, Tome 2 : Secrets et malentendus de Susan Mallery

Rencontres à Fool's Gold, Tome 2
Secrets et malentendus
de Susan Mallery

Éditions : Harlequin
Collection : Prélud'

Sortie le 1er juillet 2012
Poche / 320 pages / Prix 5,90 €


Présentation de l'éditeur :

Liz a pris sa revanche. Fool’s Gold la rejetait ? Elle est allée faire sa vie ailleurs, là où personne ne pouvait lui reprocher sa mère alcoolique ou sa pauvreté. Et elle a réussi. Mais il lui reste un goût amer des années passées dans sa ville natale, où aucune réconciliation n’a jamais été possible — ni avec sa mère, ni avec Ethan dont elle portait pourtant l’enfant. Le jour où elle est obligée d’y retourner, pas question pour elle de s’y attarder : elle compte juste y faire un stop, prendre ses deux petites nièces sous le bras, et repartir aussi vite pour San Francisco. C’est un tout autre scénario qui va se dérouler. Et ce scénario-là réserve à Liz des révélations qui vont bouleverser sa vie…

L'avis de Lila :

Après Charity et Josh, l'auteur nous raconte l'histoire d'amour entre Ethan et Liz. Ce second volet peut se lire indépendamment du premier, ce qui est appréciable. C'est donc une toute nouvelle histoire qui nous est présentée, même si le cadre et les personnages secondaires restent inchangés. On peut par ailleurs se demander si l'auteur n'a pas une liste d'ingrédients à placer dans chacun des tomes, tant on retrouve de thèmes et de situations identiques dans ces deux premiers opus. Ainsi, on a à nouveau une célébrité au grand cœur qui, évidemment, est toujours absolument adorable avec ses fans, on retrouve également les thèmes de l'enfant abandonné, de la grossesse non désirée, de l'enfance traumatisée par une mère horrible, jusque dans les rapports sexuels entre les héros, dont le schéma se répète quasiment à l'identique dans leur déroulement. Lorsque l'on enchaîne les deux histoires, ces détails sautent littéralement aux yeux et peuvent gâcher l’enthousiasme. Il est donc plus intéressant de lire quelques romans avant d'entamer ce second volet.

Liz est un personnage un peu spécial. C'est une auteur à succès, gentille et belle à tomber, qui retourne à Fool's Gold pour s'occuper de ses nièces, fraîchement abandonnées par une vilaine belle-mère. Liz leur offre quelques bricoles à la mode et tout ce petit monde sympathise aussi sec. On est parfois un peu surpris du comportement des enfants dans ce roman. Le fils de Liz et une de ses nièces ont tous deux onze ans, l'auteur a donc choisi de les faire parler en avalant la moitié des mots ("J'sais", "j'me disais", "s'te plaît", etc.), pourquoi pas, sauf qu'en plus, elle les a dotés de la maturité d'enfants de 7 ans, ce qui peut les rendre un tantinet agaçants, surtout Tyler, dont les réactions sont plus souvent pénibles que touchantes, surtout lorsqu'il devient d'une lourdeur terrible parce que ses parents "ne sont pas mariés" (c'est pas comme si on était en 2012). Liz s'est occupée seule de son fils Tyler, sans jamais révéler à Ethan, son grand amour de jeunesse, qu'elle avait eu un enfant de lui. C'est là que ça devient compliqué côté psychologie. Liz nous est présentée comme une battante, une femme forte, gentille, douce et tout ce qui va avec, sauf que tout de même, elle a eu un enfant de Ethan, un saint au corps de rêve, sans jamais lui dire. Elle a fait deux petites tentatives sans trop insister, privant de ce fait le fils d'un père et le père d'un fils pendant onze ans. Ce qui est très moche, on en convient. L'auteur elle-même ne semble pas savoir si elle doit défendre Liz ou reconnaître que c'est horrible. Les personnages secondaires sont tout aussi troublés, certains lui trouvent des excuses, d'autres l'insultent tout simplement, certains alternent entre ces deux tendances. C'est spécial comme ambiance et on ne sait pas vraiment quoi en penser. Liz apparaît donc comme une fille orgueilleuse et égoïste, ce qui casse un peu son côté gentille héroïne au grand cœur.

Mais Ethan ne lui en tiendra pas rigueur longtemps, à la minute où il la revoit, il ne songe plus qu'à la couvrir d'amour et d'eau fraîche. Il va se fâcher un peu en apprenant que Liz lui a caché l'existence de son fils, mais elle est si belle et elle lui a tant manqué qu'il s'en remettra bien. On ne sait finalement pas trop quoi penser de Liz, qui passe son temps à ressasser le passé et son orgueil blessé, mais Ethan quant à lui est un homme charmant. Beau, intelligent, sportif et avec une bonne situation, il a tout pour plaire et on apprécie les passages qui lui sont dédiés. Comme entre Charity et Josh, l'histoire entre Liz et Ethan avance à coups de malentendus et d'incompréhensions, l'essentiel de leurs discussions/disputes ayant pour unique but de savoir "qui a tort". Ça lasse sur la longueur, mais leur histoire d'amour n'en est pas moins agréable à suivre.

Les habitants de Fool's Gold sont toujours aussi chaleureux (et envahissants) et on adhère ou pas, là encore, à l'absence totale de vie privée pour nos protagonistes. On assiste une fois de plus à des scènes un peu dérangeantes, comme lorsque des inconnus horribles interceptent Liz en pleine rue pour lui donner des leçons de vie, ou lorsque des gens bien intentionnés discutent gaiement et tranquillement, sur scène, au micro et face à une salle comble de l'enfance malheureuse de Liz ("vous vous souvenez quand la petite Liz était battue par sa mère prostituée ?"). C'est quand même très étrange comme attitude, l'auteur va sûrement trop loin en voulant faire des habitants de Fool's Gold une petite communauté où tout se sait et où chacun se mèle des affaires des autres.

Malgré ses défauts, qui n'en seront peut-être pas pour certains, la saga Rencontres à Fool's Gold reste agréable à lire et permet de s'évader quelques heures avec des personnages sympathiques.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire