Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 5 septembre 2012

Le trône de fer - tome 13 : Le bûcher d'un roi

Le Trône de Fer
Tome 13 - Le bûcher d'un roi
de George R.R. Martin

Editions Pygmalion
Collection Fantasy

Sortie le 14 mars 2012
477 pages - 18,90 €



Présentation de l'éditeur

Le destin des Sept Royaumes est sur le point de basculer. A l’Est, Daenerys, dernière descendante de la Maison Targaryen, secondée par ses terrifiants dragons arrivés à maturité, règne sur une cité de mort et de poussière, entourée d’ennemis. Mais alors que certains voudraient la voir passer de vie à trépas, d’autres entendent rallier sa cause, tel Tyrion Lannister, le Lutin, dont la tête vaut de l’or depuis qu’il s’est rendu coupable du meurtre de son père, Tywin. Au Nord, où se dresse l’immense Mur de glace et de pierre qui garde la frontière septentrionale des Royaumes, Jon Snow, le bâtard de feu Eddard Stark, a été élu 998e Commandant en chef de la Garde de Nuit, mais ses adversaires se dissimulent des deux côtés du Mur, y compris parmi les troupes de Stannis Baratheon qui ont élu domicile dans ces contrées glacées.


Avis de Scende

Ce dernier opus paru raconte les évènements du Nord et de l’Est en parallèle des péripéties du Sud, que nous avions suivies dans les précédents tomes de la série.
Le bûcher d’un roi se focalise principalement sur la captivité du Roi-d’au-délà-le-mur, l’exode de Tyrim, les plans de Stannis mais aussi sur la régence de la reine des dragons sur les cités d’esclavagistes libérées. De nombreuses aventures se profilent encore dans cet opus, et c’est avec un indéniable plaisir que nous suivons nos héros à travers l’univers de George RR Martin.

Dans la pure continuité des tomes précédents, l’auteur nous montre un aspect toujours différent, et chaque chapitre nous conte l’histoire et le point de vue d’un personnage.

Le style reste identique, et encore une fois, Georges RR Martin nous offre un ouvrage simple à la lecture dans lequel l’intrigue finement développée ne parvient jamais à échapper au lecteur. La psychologie des personnages est toujours aussi bien travaillée, aucun d'entre eux ne se ressemble pour nous offrir des traits de caractères plus vrais que nature, faisant ressentir de manières différentes les évènements, en fonction des yeux par lesquels nous regardons la scène.

Mêlant heroic-fantasy et polar moyenâgeux, Le bûcher d’un roi est la digne suite d’une saga en pleine acquisition de reconnaissance du grand public, et ce n’est pas sans raison !
Westeros est en plein bouleversement, et si l’on se plait à suivre le jeu des trônes, on adorera plus encore aimer ou haïr ses acteurs si vivants, qui nous font ressentir, à travers les mots de l’auteur, le froid du Mur et la chaleur du souffle des Dragons.

Et comme d’habitude, nous espérons vivement une suite à la hauteur de ces tomes précédents !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire