Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 24 avril 2012

Les oiseaux noirs


Les oiseaux noirs
de Faustina Fiore

Éditions Casterman

Sortie le 5 avril 2012
Format broché / 175 pages / 12,00 €


Présentation de l'éditeur :


"Ils arrivent ! Ils arrivent !" 
Une masse sombre qu'on voit poindre à l'horizon, des ailes qui s'affolent et des becs qui s'entrechoquent, des griffes féroces grattant aux portes et brisant les fenêtres... Que chacun se barricade : ce sont les oiseaux noirs qui viennent faire leur récolte d'âmes.

Avis d'Asmodée

Destiné à un jeune public novice en matière de fantastique et de suspense, Les oiseaux noirs se présente comme un roman à la lecture aisée, peut-être un peu trop rapide à parcourir. Le début de l'histoire se veut laconique, voire sombre, mais se fait porteur d'espoir au fil des chapitres. Un village est assailli régulièrement par des hardes de volatiles noirs et sinistres, réputés pour voler l'âme de leurs victimes. Bern, le cousin et meilleur ami d'Arno trouve la mort suite à une chute dans un ravin, au cours d'un raid des oiseaux de mauvais augure. Arno, âgé de treize ans, se sent dès lors responsable du triste sort du défunt. 

Une légende colporte que la malédiction des oiseaux noirs aurait pour origine un vieil homme vivant dans une montagne. Rongé par la culpabilité, Arno décide d'entreprendre seul le voyage en quête du mystérieux personnage, afin que la malédiction cesse d'accabler son village. En chemin, le garçon rencontre Clara, la fille d'une guérisseuse, et du bébé sur lequel veille cette dernière. Le lecteur découvrira en cours d'aventure le passé de l'inconnue âgé de dix-sept ans, ses secrets ainsi que les sentiments pudiques qui se nouent entre elle, Arno et le bébé. 

L'intrigue des plus convenue va à l'essentiel, restant à la portée des jeunes lecteurs. La trame du récit ne s'égare à aucun moment. Cependant, Arno et Clara sont des personnages ayant peu de consistance. Leurs réactions sont sans réelle surprise, bien que la nature des sentiments qui les anime soit humaine et touchante par nombre d'aspects. Les rebondissements qui surviennent ponctuellement permettent d'aborder des thèmes sensibles. Ont peut même qualifier ceux-ci de grave, pour une œuvre destinée à un public qui attend peut-être davantage d'entrain et d'aventure pour pouvoir réellement accrocher à l'histoire. Les oiseaux noirs fait office de texte joliment écrit. La plume de l'auteure est empreinte d'intelligence, tout en restant accessible aux jeunes lecteurs à la recherche d'un roman comportant du mystère et revanchisme certaines valeurs morales.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire