Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 19 mars 2012

Le Chemin de Sable de Pascal Garnier

Le Chemin de Sable
de Pascal Garnier

Éditions Bayard Jeunesse

Sortie 25 août 2011
Format Broché / 496 pages / Prix : 12,90€



Présentation de l'éditeur :

Vincent n'en peut plus de sa famille, de sa cité. Sur un coup de tête, il décide de partir et finit par rejoindre son oncle excentrique, un sculpteur vivant dans un blockhaus, au bord de la mer du Nord. Vincent reste quelque temps avec lui, jusqu'au jour où il tombe fou amoureux d'une jeune fille croisée sur la plage, qui habite à Saint-Jean-de-Luz. Alors, même si cela doit lui prendre une année, Vincent longe la côte à pied. De petits boulots en rencontres inoubliables, il suit avec confiance le long chemin de sable qui le rapproche chaque jour de celle qu'il aime. Un voyage initiatique, où la force des uns répond aux fragilités des autres. Une formidable école de la vie !


Avis de Biscotte
C'est un roman tout en douceurs, plein de rêves et d'aventures qui plaira aux ados. Aller de Dunkerque à Saint-Jean-de-Luz par la plage et à pieds. Et tout ça pour une fille ! C'est pas tout le monde qui le ferait.

Vincent est l'ainé d'une famille de 3 enfants ayant une mère alcoolique et un père en prison. Il ne sait pas ni lire ni écrire, il a appris à l'école mais il a tout oublié. Il vit dans une cité et avec son copain Sélim, tous deux passent leurs soirées à fumer et à jouer à "et si tu gagnais au loto ?". Un jour, à la station essence, un homme laisse ses clés sur le contact et s'éloigne de son véhicule. Ni une ni deux, les deux compères montent dans la voiture et prennent la route.

D'un premier abord, l'histoire peut paraître sans intérêt. On irait même jusqu'à s'imaginer que le livre est un espèce de guide du routard. Mais en fait, pas du tout. Il n'est pas question d'une histoire, mais de plusieurs rencontres qui font changer Vincent. Petit à petit, il s'intéresse à la lecture et aux gens qu'il va apprendre à connaître et à aider. Il découvrira la soudure et faire des choses avec ses mains à partir de rien. À chacune de ses rencontres, il en ressort enrichi, plus mûr et plus adulte.

Sur la première moitié du livre, l'histoire n'est pas assez réaliste, ou alors le personnage principal est trop chanceux (et dans ce cas, il aurait dû jouer au loto et prendre le train Very Happy ) pour qu'un public adulte réussisse à se plonger entièrement dans ce roman. Cependant, c'est cette bouffée d'air frais et le message qu'il transmet qui nous poussent à terminer le roman. Le style, un peu biographique, aide aussi à nous plonger dans l'histoire. La fin rattrape entièrement le léger ennui du début Wink

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire