Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 12 mars 2012

La vampire, tome 5 : La soif du mal


La vampire
Tome 5 : La soif du mal
de Christopher Pike

Editions J'ai Lu
Collection DARKLIGHT

Sortie le 4 janvier 2012
Format Poche / Prix 7,20 €


Présentation de l'éditeur

Kalika, la fille d'Alisa Perne, un vampire aussi, veut s'en prendre à un enfant. Pour l'en empêcher, Alisa va devoir s'associer avec un mystérieux professeur. Celui-ci a trouvé un livre : un antique manuscrit... Le remède risque d'être pire que le mal.


Avis de Scende

La soif du mal est l’avant dernier opus de cette série. Et comme ses prédécesseurs, il porte également sur le passé d’Alisa. Alliant le présent au passé, l’auteur nous guide pour faire face à un nouveau danger. La période égyptienne d’Alisa va servir de témoin afin de sauver le nouveau-né de Paula que nous avions rencontré dans le précédent tome. D’après des études, le bébé serait la nouvelle incarnation de Jesus (ou Krishna) sur Terre, et la vampire va tout faire pour le sauver de sa propre fille, la déesse de la destruction.

S’ensuit alors une course poursuite entre les deux vampires afin de trouver l’enfant, et plusieurs bains de sang seront encore une fois au goût du jour…
Christopher Pike signe ici un tome plus calme que le précédent mais également plus accrocheur. Sa marque de fabrique (bain de sang et flash-back), nous plonge dans un univers connu qui permet de s’approprier l’histoire plus facilement. Le style de l’auteur, bien qu’agréable, présente tout de même une certaine lourdeur : l’héroïne est égocentrique et elle sait tout faire. De quoi déstabiliser le lecteur qui voit souvent en elle le héros masculin des films d’action américains. Toutefois, La soif de sang nous invite à revoir ce jugement légèrement à la baisse puisqu’Alisa a enfin trouvé plus fort qu’elle : Kalika, sa propre fille.

Et le rôle de cette dernière est particulièrement intéressant ! Sa position, ses actes et sa force seront dictés par un instinct ancestral…

Pour conclure, un tome meilleur que le précédent, des scènes d’action, quelques longueurs et des flash-back. Pour les amateurs du genre, bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire