Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 21 mars 2012

Kara Gillian Tome 1 : La Marque du démon de Diana Rowland

Kara Gillian
Tome 1 : La Marque du démon
de Diana Rowland

Editions Milady
Collection BIT LIT

Sortie le 23 mars 2012
Format Poche / 480 pages / Prix 8€


Présentation de l'éditeur :

Flic et invocatrice de démons, Kara Gillian est chargée d'enquêter sur une série de meurtres abjects. Convaincue que le tueur a un rapport avec les arcanes, elle compte bien mettre à profit ses pouvoirs occultes pour l'arrêter. Pourtant, cet atout pourrait se retourner contre elle lorsqu'elle invoque sans le vouloir une créature d'une beauté surnaturelle dont le contrôle lui échappe. Kara n'a plus droit à l'erreur, d'autant plus qu'un agent du FBI soupçonneux surveille ses moindres faits et gestes. 


Avis d'Elaura :


Et voici une nouvelle série et une nouvelle héroïne qui débarquent dans le petit monde de la bit-lit ! L’on pourrait se dire : encore ? Oui, encore, mais cette fois-ci, point de vampires ni de loups-garous ou de faës, juste des humains, une invocatrice et des démons.

Kara Gillian est avant tout un flic et se comporte comme tel. Le must, elle a un don qui peut s’avérer utile quand on est face à des meurtres rituels, elle peut voir et sentir la magie arcanique et invoquer des démons. Fraichement affectée à la criminel en tant qu’inspecteur, elle se retrouve sur une enquête qui la passionne depuis fort longtemps, celle du tueur aux symboles. Un serial killer particulièrement vicieux qui torture ses victimes pendant des jours et finit par les tuer de manière barbare. Mais Kara sait que d’autres forces sont impliquées dans ces meurtres et elle seule peut venir à bout des atrocités qui sont à l’œuvre.

Cette nouvelle saga a la particularité de flirter de très près avec le thriller, et c’est une très bonne surprise ! Nous sommes témoins d’une véritable enquête de police bien documentée et parfaitement maitrisée si bien que l’on oublie parfois que nous lisons de l’urban fantasy. Certes, les nombreuses références à la magie arcanique et aux démons nous rappellent l’aura fantastique qui plane sur le récit et la nature même de l’intrigue y prend sa source, mais le suspense et la construction du roman sont vraiment proches du roman policier.

Quelques petits défauts peuvent cependant être soulignés. Comme tout premier tome qui se respecte, La marque du démon nous fournit bon nombre d’éléments qui alourdissent parfois la lecture et l’histoire met un peu de temps à se mettre en place. Mais plus nous avançons, plus il nous est difficile de poser le livre. L’auteur manipule le lecteur avec brio, en dispensant indices et troubles avec parcimonie, si bien que des questionnements incessants nourrissent notre imagination et prouvent la richesse d’une intrigue qui est loin de trouver son épilogue dans cet opus.

Bien évidement, nous faisons la connaissance de deux mâles alpha dont un démon particulièrement charismatique et très … mécontent et le second nous semble prometteur.

Un début de série qui annonce des heures de lectures plus qu’intéressantes à l’avenir malgré ses imperfections. À découvrir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire