Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 9 mars 2012

La fille du Soleil Noir Tome 1 : Esprits impurs de M.L.N. Hanover

La fille du Soleil Noir
Tome 1 : Esprits impurs 
de M.L.N. Hanover

Editions Milady  
Collection Bit-Lit  

Sortie le 20 janvier 2012  
Format Poche - Pages 384 - Prix 8€  



Présentation de l'éditeur
 
Lorsque Jayné Heller débarque à Denver pour organiser la succession de son oncle Eric, mystérieusement assassiné, son univers vacille. Outre une fortune étourdissante, ce dernier lui a donné une mission : combattre le Collège Invisible,
une cabale qui menace d'abattre les frontières entre notre monde et celui des esprits impurs qui rôdent à côté.
Entourée d'une équipe improbable, Jayné comprend que, pour survivre dans cet univers étrange et dangereux, elle va devoir en maîtriser les règles... ou les réinventer.

Avis de Kamana

Un premier tome très sympa, une lecture agréable qui soulève tout de même beaucoup d'interrogations à la fin !

Jayné Heller est une héroïne étonnante, d'une fraîcheur revigorante. Avec l'assassinat de son oncle qui lui lègue un fortune en héritage, elle ne s'attendait pas à devenir la cible d'une organisation mystérieuse et sombrement puissante. Elle est parachutée, d'un coup, dans le monde surnaturel qui peuple notre belle planète. Jayné est très septique au départ. Elle n'accepte pas les histoires relatées par ses nouveaux amis de combat, même si l'un d'entre eux a un aspect plus proche d'une momie que d'un humain bien portant. Et pour cause, il lui dit être né depuis plus de deux cent ans et victime d'une malédiction. C'est en rencontrant cette étrange créature que Jayné s'est vue attaquée. Pendant cette lutte, notre amie a développé des facultés étonnantes...

Nous avons là un très bon premier tome pour une série. L'auteure rentre dans le vif du sujet très vite, ne tombant pas dans une description longue et barbante du contexte. On apprend les choses en même temps que notre héroïne, ce qui donne au récit une dynamique entraînante entre suspense et légèreté. Un savant dosage de tout ce qui fait un bon livre bit-lit : de l'action, des moments tendus, des instants drôles, des méchants, des gentils, des louches qu'on ne sait pas dans quel clan mettre, le tout avec une bonne dose de magie et d'êtres surnaturels. L'idée de créatures démoniaques telles qu'elles sont amenées dans l'histoire est sympa et change de la toile de fond vampirique et lycanthropique habituelle.

Jayné se retrouve avec une équipe hétéroclite pour combattre : un groupe d'hommes qui se connaissent déjà qu'elle intègre au départ pour survivre puis ensuite pour passer à l'offensive. Les tensions, qu'elles soient d'ordre stratégique, domestique ou sexuel, sont savamment dosées. Même si Jayné finira dans le lit de l'un deux, l'auteure n'y passe pas des heures et survole le passage des ébats, donnant du coup au récit une teneur plus centrée sur le suspense que sur les relations amoureuses. Certes, la situation créée viendra pimenter tout au long de l'histoire les rapports du groupe, mais sans que cela ne tombe dans un excès de romantisme pesant. Forcément, une femme et quatre hommes qui vivent ensemble, tout ne peut pas filer doux...

Un truc récurrent, propre à Jayné, la prononciation de son prénom. Au fil des pages et ce jusqu'à la fin, notre amie n'aura de cesse de nous rappeler que tout le monde écorche son prénom. Dit comme ça, ce fait paraît anodin, mais pendant la lecture, c'est comme un clin d’œil qu'on devine perdurer dans les suites, comme une signature de Jayné !

Alors, en exergue est dit que la fin amène des questions. C'est exact ! Même si on apprend tout un tas d'informations sur le nouvel environnement de Jayné, il reste des éléments flous comme par exemple le rapport qu'ont ses pouvoirs avec la couverture. Somme toute très belle, l'illustration nous montre l'héroïne avec une lame en feu, fait qu'on ne lira point dans ce livre. Pareil pour l'intitulé de la série : le terme La fille du soleil noir n'est utilisé qu'une fois dans le roman et sans autre explication. Nous attendons donc beaucoup du deuxième opus qui, espérons-le, nous en révèlera plus sur ces parts d'ombres restantes à la fin de ce tome.

C'est une série bit-lit intéressante au récit prenant avec une héroïne énergique et sensible qui se découvre. On croise les doigts pour qu'à l'avenir ses pouvoirs nous époustouflent !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire