Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 14 février 2012

La dernière trahison

La dernière trahison
de Julie Garwood

Éditions J'ai lu
Collection Frissons

Sortie le 7 décembre 2011
Format Poche / 504 Pages / 7,40€


Présentation de l'éditeur :

Théo Buchanan, séduisant procureur Fédéral, est pris d'un terrible malaise lors d'une réception donnée en son honneur à La Nouvelle-Orléans. Lorsque la jeune chirurgienne, Michelle Renard, vient à son secours, elle ignore à quel point cette rencontre va bouleverser son existence et l'entraîner dans une aventure où l'amour n'est pas le seul maître du jeu. Bien décidé à la revoir, l'homme se rend à Bowen, petite ville entourée de marais, où Michelle a ouvert un dispensaire pour se consacrer aux gens du coin. Il découvre que la jeune femme est en danger : un gang d'escrocs a lancé a ses trousses un tueur à gages pour récupérer des documents compromettants qu'elle détient à son insu. Théo pourra-t-il protéger la femme qu'il aime et qui lui a sauvé la vie ?

L'avis de Lila :

Roman sans prétention, La dernière trahison possède pourtant des qualités indiscutables. Fort d’une construction audacieuse, mettant en parallèle les agissements des "méchants" et ceux des "gentils" tout au long du récit, il est difficile de lâcher l’histoire une fois commencée.
Car c’est là l’originalité de ce roman. Dès les premières pages, on sait qui sont les héros et qui sont les assassins. On connaît également leurs objectifs. Mais les apparences sont trompeuses et finalement, les véritables motivations de chacun ne sont pas celles qu’elles semblent être.

Les personnages sont tous travaillés avec soin, personne n’est parfait et tout le monde possède ses zones d’ombre. Nos deux héros, Théo et Michelle, sont sympathiques, on s’attache facilement à eux, à leurs univers respectifs et l’on prend plaisir à voir cette histoire d’amour naître entre eux. Ils sont entourés par une galerie de personnages tout aussi sympathiques et certains d’entre eux pourraient faire de bons premiers rôles dans d’autres romans, tant l’auteure a soigné leur profil et leur psychologie (et d’ailleurs, après une recherche rapide, c’est effectivement le cas).

De leurs côtés, les escrocs qui pourchassent Michelle ne sont pas en reste. Tous pourris, mais pas tous au même degré ! Ils ont chacun leurs propres buts, leurs propres raisons d’agir et ils n’hésitent pas à se doubler si l’occasion se présente. On a autant envie de suivre les passages qui leur sont consacrés que ceux qui concernent les héros. De plus, cet aspect du récit permet d’éviter à l’histoire d’amour un peu convenue et prévisible entre Michelle et Théo de prendre trop de place.

Le roman possède tout de même quelques défauts et n’épargne pas certains clichés, mais c’est un bon roman, bien écrit et présentant une intrigue bien ficelée qui devrait ravir les amateurs de romantic suspense, mais pas que.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire