Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 3 janvier 2012

Les Princes-Marchands, tome 3 : Famille et Cie


Famille et Cie
 Tome 3 : Les Princes Marchands
de Charles Stross

Éditions Le Livre de Poche
Collection Science-Fiction

Sortie le 14 septembre 2011
Format poche / 459 pages / 7.50€


Présentation de l'éditeur :

Miriam Beckstein, journaliste, est capable de voyager entre des univers parallèles. Elle partage ce privilège avec d'autres membres de la Famille, qui l'utilise pour se livrer à des trafics, armes et drogues, dans notre univers.
L'univers de la Famille, du Clan, est médiéval. Mais Miriam a découvert un accès vers un autre univers qui correspond à notre fin du XIXè siècle.
Son projet, faire évoluer le monde médiéval et le monde victorien dans un sens plus conforme à la morale, et propice au développement, en y introduisant des innovations technologiques.
Mais cela promet de bouleverser les équilibres politiques de ces deux univers. Et déchaîne la violence.


L'avis d'Heclea :

Déjà le troisième opus de cette série qui sait si bien faire voyager ses personnages et ses lecteurs entre les mondes. Si les deux premiers tomes nous apportaient informations et nouveaux univers, celui-ci se concentre plus sur la politique et les rebondissements dans les sociétés déjà connues.

L’auteur va ici nous permettre de suivre deux histoires principales en parallèle, avec donc deux ambiances totalement différentes et deux intrigues à la saveur particulière. Que ce soit du côté de Niejwein avec son atmosphère toujours médiévale, ses coups-fourrés, ses manières, sa bienséance et son côté monarchique très arrêté, ou dans notre monde, celui que l’on connaît, mettant en jeu les principales agences américaines de service secret, avec un fond de politique et d’espionnage, on trouve de quoi contenter chaque lecteur et augmenter le suspense.

Chapitre après chapitre, l’auteur intègre des indices, des informations sur les coups bas de la Cour et du Clan, sur les impressions, mensonges et intrigues mis en place pour amener Miriam là où elle ne veut pas forcément aller. L’ambiance de ces passages est particulière, plongeant le lecteur dans une toute autre époque, offrant une réelle coupure par rapport au reste, de quoi augmenter l’intérêt et insuffler un nouveau rythme au roman.

Charles Stross nous offre également certaines révélations sur le passé des personnages, en particulier Miriam, et celles-ci promettent des rencontres et retrouvailles à coup sûr explosives. Le destin de notre héroïne peut parfois paraître bien sombre, mais il est évident que rien n’est écrit et que l’on n’est pas au bout de nos surprises, le fil conducteur pouvant tout à la fois nous amener dans une direction, pour mieux nous perdre, ensuite, en sens inverse.

Pour conclure, s’il fallait trouver un point négatif à ce volume, ce serait d’avoir laissé de côté les intrigues en Nouvelle-Angleterre, monde qui avait si bien su séduire le lecteur et apporter de l’intérêt dans le tome précèdent. Les allusions y sont peu nombreuses, et en ce sens, ce troisième opus rejoint plus le premier. Il reste maintenant à voir ce que nous apportera la suite, la fin laissant encore son lot de possibilités et une envie de découvrir ce qu’il va se passer.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire