Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 29 janvier 2012

Les chroniques des Gardella Tome 2 : Le crépuscule des vampires de Colleen Gleason


Les chroniques des Gardella
Tome 2 : Le crépuscule des vampires
de Colleen Gleason

City Editions


Sortie le 2 février 2011
296 pages / 17,95 €



Présentation de l'éditeur

Héritière d'une longue lignée de Vénators, les fameux chasseurs de vampires, Victoria Gardella a été désignée pour perpétuer la tradition ancestrale. Cette lourde responsabilité la mène cette fois en Italie. Dans les rues sombres de la Rome du XIXe siècle, elle doit absolument neutraliser un vampire dont le pouvoir augmente démesurément en absorbant les âmes des morts. Accompagnée de Sébastien, un homme aussi séduisant que peu recommandable, Victoria affronte l'ennemi le plus redoutable que les Gardella aient eu à combattre au cours de l'Histoire. Et lorsqu'elle découvre qu'elle a été trahie, la chasseuse de vampires doit faire appel à un courage et une détermination sans limites pour tenter de survivre...


Avis de Scende

Après le décès de son mari, Victoria perd l’esprit et tue un homme. Bouleversée, elle décide alors de retirer sa vis bulla et d’arrêter ses activités de chasseuse de vampire le temps de faire son deuil. Un an s’écoule avant qu’elle ne reprenne son combat contre Lilith, la reine des vampires.
Un nouveau type de danger court dans les rues de Londres et forcera Victoria à quitter son pays pour l’Italie.


L’action est particulièrement présente dès le début du roman. Comme le tome précédent, il est impossible de s’ennuyer avec celui-ci. De soirées mondaines qui tournent au désastre (de par la présence des vampires), aux actions et infiltrations de la jeune Vénatore, l’auteur sait nous tenir en haleine et cela d’un bout à l’autre du roman. Elle sait nous insuffler cette volonté de lire encore, sans pouvoir s’arrêter !

Romance, violence, danger et suspense nous attendent dans cet opus. L’intrigue complexe incite le lecteur à s’interroger sur les actions de Lilith et ce qui en découlera. Un nouveau personnage fait ici son apparition : Nedas, le fils de la reine des vampires. Dangereux, il tente de gagner la guerre contre les Vénatores en formant de nouveaux vampires par le biais de la Tutella, une organisation secrète dont les membres vénèrent les morts-vivants.

Le style de l’auteur, toujours aussi fluide, nous guide doucement sur les pas de Victoria et ses amourettes. Entre Sébastien Vioget qui l’incite à des relations « et plus si affinités » sans aucune honte, et George Starcasset, indéniablement amoureux de la jeune femme, Victoria ne sait où donner de la tête. Max refait son apparition, mais rien n’est plus comme avant. Qu’en est-il de cet homme dont la vie était vouée à détruire les vampires ? Pourquoi ce silence de sa part durant plus d’un an ?

Loin de se cantonner à une ville ou un pays, l’action de cet opus va de l’Angleterre à l’Italie, Venise et Rome étant les berceaux des activités des Vénatores et de leurs ennemis. Le roman y gagne en fraîcheur et ce souffle nouveau promet de grandes péripéties !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire