Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 2 octobre 2011

La famille Hathaway Tome 5 : L'amour l'après-midi de Lisa Kleypas

La famille Hathaway
Tome 5 : L'amour l'après-midi
de Lisa Kleypas

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 5 octobre 2011
Format Poche / Prix 6,55 


Présentation de l'éditeur :

Amoureuse des animaux et de la nature, Beatrix Hathaway a toujours été plus à l’aise à l’extérieur que dans les salles de bal. Bien qu’elle ait eu droit à sa saison, elle n’a jamais été séduite ni sérieusement courtisée. Elle s’est résignée à ne jamais trouver l’amour. Le temps est-il arrivé pour Beatrix de trouver un homme ordinaire pour s’installer ?

Le capitaine Christopher Phelan est un soldat séduisant qui a décidé d’épouser la meilleure amie de Beatrix, Prudence Mercer, quand il reviendra au pays. Mais, comme il l’explique dans ses lettres à Pru, le champ de bataille l’a changé et il est évident que c’est un homme très différent qui reviendra à Londres. Quand Beatrix réalise la déception de son amie, elle décide d’aider en écrivant des lettres à Christopher signées du nom de Pru. Bientôt la correspondance entre Beatrix et Christopher fait naître une relation profonde entre eux et quand Christopher revient il est bien décidé à faire sienne la femme qu’il aime. Ce qui avait commencé comme un innocent subterfuge va alors se transformer en une souffrance aiguë pour Beatrix.

Avis d'Elaura

Et voilà, il paraît que toutes les bonnes choses ont une fin, et quelle fin ! Lisa Kleypas clôt sa saga en apothéose avec l'histoire de Béatrix, la plus jeune des Hathaway et certainement la plus singulière.
Cette jeune femme plus intéressée par les animaux que par les hommes, d'une perspicacité incroyable, trouve l'amour dans des conditions quelques peu … atypiques. Il fallait bien une trame un brin décalée pour cette héroïne qui ne l'est pas moins. Mais refaisons les présentations voulez-vous ?

A ma droite, Béatrix Hathaway, joli bout de femme que l'on aime et adore que de loin, tant sa spontanéité et sa personnalité sont à des années lumières de la bienséance londonienne. Brune éthérée au teint de porcelaine, elle apparaît plus comme un petit lutin de la forêt que comme une débutante classique et fade, à la recherche d'un bon parti. Bien sûr, les hommes la courtisent et l'apprécient, mais elle ne peut être une potentielle épouse car ses hobbies et son mode de vie ne sont pas en adéquation avec son époque et le rang qu'elle devrait tenir. Sans parler de la réputation des Hathaway qui sera toujours entachée par sa constitution multi-ethnique.

A ma gauche, Christopher Phelan, jeune officier de sa Majesté, grand séducteur libertin qui, envoyé sur les champs de bataille, se distingue par son aplomb et son efficacité. Il en revient en héros, bien malgré lui, et surtout tourmenté par ce qu'il a vécu dans les tranchées. Il n'est plus le même homme, hanté par des visions cauchemardesques qui le rendent violent et agressif. Le jeune éphèbe s'est transformé en homme taciturne et sombre qui ne tient à la vie que par un fil.

Au milieu ? Il y a un chien. Et oui, il fallait bien un membre de l'espèce canine pour attirer notre Béatrix vers ce capitaine maudit. Un autre animal blessé dont elle devra panser les blessures, tout comme Lucky sa chatte à trois pattes ou Médusa, son hérisson abandonné à la naissance. En sauvant le chien, elle tentera de sauver le maître, mais ce ne sera pas aisé. D'autant plus que leur relation aura un début des plus chaotiques et surtout trompeur, notre héroïne ayant décidé de se faire passer… pour une autre.

Mais je n'en dis pas plus, car je souhaite vous laisser découvrir cette merveilleuse histoire sans vous gâcher la moindre ligne. Jamais les mots de Kleypas n'ont été aussi beaux, ni aussi importants.
Les mots ? Oui, car ce tome est une ode à l'écriture de bien des manières. Celles qui vous touchent, vous font vivre des moments magiques ou vous maintiennent en vie quand celle-ci semble vous quitter.

Une fin touchante et émouvante pour cette superbe saga qui nous a enchantés depuis le tout début. Et nous regrettons beaucoup que la famille Hathaway n'ait pas un membre de plus à marier tant leur compagnie nous est agréable. Ils vont énormément nous manquer …


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire