Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 7 juillet 2011

Nemi Tome 1 de Lise Myhre



Nemi
Tome 1

de Lise Myhre

Éditions Milady Graphics

Sortie le 16 octobre 2009
Format album / 159 pages / 13 €



Présentation de l'éditeur :

Nemi Montoya : le teint pâle, les cheveux noirs, la tête pleine de rêves, les poings toujours serrés… et  l’enthousiasme d’une enfant de huit ans. Découvrez son humour grinçant et ses vues sur le monde, l’amour, les potes, la musique… et les virées au pub.

Lise Myhre est née en Norvège en 1975. Nemi, elle, est née dans la presse il y a plus de dix ans et a vite rencontré le succès dans son pays d’origine. Magazines et recueils lui sont désormais consacrés. Depuis 2000, le monde lui ouvre les bras. Elle est publiée, dans la presse et dans l’édition, dans de très nombreux pays (Grande-Bretagne, Espagne, Irlande, Finlande, Australie, Suède, Dane-mark, Allemagne, Japon, États-Unis, Italie, Bulgarie…).





13,00 EUR
Achat Fnac

Avis d'Asmodée

Une héroïne BD peut-elle se montrer tour à tour innocente, perverse et spirituelle ? À la lecture de Nemi, on peut avancer que oui ! L'héroïne gothique metalleuse sortie de l'imagination de Lise Myhre est pétrie de contrastes. Le premier tome du titre édité chez Milady Graphics nous fait suivre le quotidien de cette jeune norvégienne pas comme les autres. La bonne humeur se veut communicative, et la succession de brefs récits parvient toujours à surprendre. Un impact dû à la quasi absence de longues histoires, les péripéties farfelues de Nemi prenant le plus souvent la forme de strips de 4 cases.

Adepte d'un humour décapant, l'auteure parvient à poser un regard acerbe sur la société dans laquelle nous vivons. Nemi est pareille à une grande enfant. Mi-ange mi-démon, elle ne se sépare jamais d'une franchise à toute épreuve, de ses rêves. Entourée de quelques amis, elle se révèle surtout comme une personnalité imprévisible : égoïste, romantique, espiègle ou fainéante… mais toujours attachante. Nemi fait clairement office d'extension à Lise Myhre. Au travers de son personnage, elle évoque ses questionnements sur la vie et ses passions culturelles. Sans oublier un amour immodéré pour les pubs et les garçons !

Si le contenu de l'œuvre se montre jouissif et pertinent, l'esthétique n'est pas en reste. Lise Myhre donne vie à ses personnages de façon simple et efficace. Les expressions de Nemi sont souvent à mourir de rire. Les illustrations pleine page ne manquent pas de flatter la rétine au fil de la lecture.

Le premier tome de Nemi ne se lit pas d'une traite. Mieux vaut le savourer à petite dose en lisant quelques pages par jour, histoire de prolonger le plaisir. L'humour ravageur de la série fait miracle le matin ou le soir au retour du boulot. Reste que derrière un emballage résolument fun, la force de Nemi est savoir capter l'esprit de l'époque dans laquelle nous évoluons pour la transposer dans un album de strips efficace en diable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire