Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 15 juillet 2011

Calliope de Tabitha King et Michael McDowell


Calliope
de Tabitha King et Michael McDowell

Éditions : Le livre de poche

Sortie en janvier 2011
Format poche / 574 pages / 7,50€


Présentation de l'éditeur :

Calliope a sept ans, elle adore son papa, self-made man audacieux à la tête d’un empire automobile en Alabama. Lorsqu’il est assassiné à La Nouvelle - Orléans, après avoir été affreusement torturé, par deux démentes obèses et à moitié demeurées, Calliope et sa mère doivent s’enfuir pour échapper à un complot monstrueux. Elles vont se réfugier au fin fond de la Floride, dans une pension de famille hors du temps, perdue au bout d’une lagune sauvage. Quel est cet endroit ? Qui sont vraiment leurs hôtesses, les pensionnaires et les étranges visiteurs qui se succèdent à Pensacola Beach ? D’où viennent ces voix que seule Calliope peut entendre, à la flamme des bougies, au cœur de la nuit ? Deux auteurs, un livre aussi original que terrifiant, bouleversant et poétique.

L'avis de Lila :

Calliope est un roman déroutant.
Avant toute chose, il faut préciser que si ce roman est réussi en bien des points, il souffre malgré lui du résumé proposé en 4ème de couverture et des attentes suscitées par celui-ci. En effet, si on cherche un roman terrifiant, comme le laisse penser le résumé, on sera forcément déçu. Calliope flirte avec aisance entre surnaturel et drame psychologique, mais ce n'est pas un livre qui vous fera trembler, point de monstres cachés sous le lit ou de sueurs froides en perspective.

Une fois assimilé ce point, qui joue énormément sur la façon dont est perçu ce roman, on peut évoquer le récit avec plus d'objectivité.

Calliope est le résultat de deux plumes, celle de Michael McDowell, disparu avant d'avoir pu achever ce livre, et celle de Tabitha King, Madame Stephen King à la ville. L'écriture est fluide et agréable, le talent de Tabitha King est indéniable. L'histoire est passionnante, même si elle souffre de quelques longueurs. Le résumé et le début du roman laisse présager un récit terrifiant, ce qui n'est pas le cas comme déjà évoqué, on peut donc vite s'ennuyer si on attend d'avoir peur. Mais si on se lance dans ce roman en ne cherchant rien d'autre qu'un drame psychologique sombre teinté de fantastique, alors on trouvera son bonheur sans le moindre doute.

L'histoire fourmille de bonnes idées, les personnages sont intrigants et Calliope est attachante. On a vraiment envie de comprendre comment et pourquoi le gentil papa de Calliope, brave homme sans histoire, s'est retrouvé assassiné dans des circonstances aussi illogiques et terrifiantes. Les personnages sont tous bien mystérieux et on s'interroge régulièrement sur leurs motivations et leurs actions. Heureusement, toutes les questions soulevées trouvent réponse à un moment ou l'autre du roman.

Calliope est un roman horrifique raté. Sans le moindre doute puisqu'il n'est pas horrifique pour deux sous. Et pourtant, c'est un livre qui mérite vraiment d'être lu, parce que s'il ne tient pas les promesses qu'on lui a prêté malgré lui, il n'en reste pas moins un roman captivant, vraiment très bien écrit et à l'ambiance surnaturelle très particulière. Le résumé dit qu'il s'agit d'un roman bouleversant et poétique, et ça, c'est totalement vrai.

Une très bonne surprise. Tabitha King est assurément un auteur à suivre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire